Mercredi,  15 juillet 2020  0:54

L'Office de tourisme de la Turquie dévoile sa vision stratégique


L'Office de tourisme de la Turquie dévoile sa vision stratégique

Le nouveau ministre de la Culture et du Tourisme de Turquie, l'honorable Numan Kurtulmus, annonçait son intention de faire croitre l'importance du tourisme au sein de l'économie turque en améliorant notamment sa position géo-politique sur l'échiquier mondial afin d'atteindre l'objectif de 50 millions de visiteurs d'ici 2023.

À mesure que le tourisme reprend du poil de la bête au pays, Numan Kurtulmus espère que cette hausse de visiteurs se traduira par des impacts économiques de l'ordre de 50 milliars de dollars globalement. "Peu de pays ont une variété aussi importante que la Turquie en matière d'attractions touristiques et de vestiges historiques", a déclaré le ministre. "Son rôle figuré et littéral de pont entre l'Asie et l'Europe en font une destination de choix pour les visiteurs de tous azimuts".

La Turquie progresse déjà vers son but, sachant que le tourisme est en hausse de 14,05% depuis le début de l'année et même de 36,53% en comparaison à pareille date l'an dernier. L'une des raisons expliquant cette croissance est la reconnaissance du site d'Aphrodisias au patrimoine mondial de l'UNESCO, en plus de la présence de l'île de Bozcaada dans un décompte du New York Times.

"La Turquie est l'une des destinations les plus diversifiées du monde, avec une richesse historique, archéologique, gastronomique et géographique de la Méditérranée à la mer Noire, tout en étant au devant des avancées technologiques", a conclu Numan Kurtulmus.

Le ministère prévoit allier partenariats publics et privés afin d'investir lourdement dans l'industrie du tourisme dans le but de diversifier et accroite leur présence sur les divers marchés cibles.

Indicateur