« L'Italie est un pays sûr » : l'office du tourisme italien fait le point face à l'épidémie de COVID-19


« L'Italie est un pays sûr » : l'office du tourisme italien fait le point face à l'épidémie de COVID-19

Malgré une récente épidémie de coronavirus dans les régions du nord de l'Italie, l'Office italien du tourisme assure au monde que le pays est toujours un endroit sûr pour vivre et visiter.

« Le reste du pays, y compris les régions italiennes où se trouvent les villes temporairement isolées, est sûr et accessible », a déclaré l'office national du tourisme italien dans un communiqué publié vendredi 28 février. « Tous les services et activités pour les citoyens et les touristes sont normalement fournis et la qualité de vie, pour laquelle l'Italie est mondialement connue, reste élevée. »

L'Italie, où 17 personnes sont mortes du virus, a mis en quarantaine 11 villes - la Lombardie (la région autour de Milan) et la Vénétie (qui comprend Venise) sont déclarées « zones rouges ».

Ces régions abritent environ 55 000 personnes.

Tous les sites ou attractions fermés temporairement sont considérés comme des « actions préventives extraordinaires » et « n'ont rien à voir avec la propagation du virus sur tout le territoire italien », a déclaré l'office du tourisme.

Selon les données fournies par le ministère des Affaires étrangères, à ce jour, seulement 0,05 % de l'Italie est affectée par des mesures d'isolement temporaire de certaines villes italiennes (soit 0,1% du total), qui visent à éviter la propagation de COVID-19.

Seules 12 des 7 904 villes italiennes sont actuellement touchées par ces mesures, a déclaré l'office du tourisme.

Ceux-ci inclus :

  • La Lombardie : Bertonico, Casalpusterlengo, Castelgerundo, Castiglione D'Adda, Codogno, Fombio, Maleo, San Fiorano, Somaglia et Terranova dei Passerini
  • La Vénétie : Vo ’Euganeo

Pour plus d'informations sur la situation en Italie, les agents de voyages sont invités à consulter les liens suivants :

Indicateur