L'Italie du Nord met en quarantaine 16 millions de personnes, le nombre de cas de COVID-19 en hausse


L'Italie du Nord met en quarantaine 16 millions de personnes, le nombre de cas de COVID-19 en hausse

S'inspirant de la Chine, l'Italie a ordonné la mise en quarantaine de 16 millions de personnes dans les régions du nord du pays pour essayer de stopper la propagation du COVID-19.

La vaste quarantaine, annoncée tôt dimanche 8 mars, s'appliquera aux écoles, gymnases, musées, discothèques et autres lieux publics à travers le pays.

LIRE PLUS : AMC recommande d’éviter tout voyage non essentiel dans le nord de l’Italie

De plus, toute personne vivant en Lombardie et dans 14 autres provinces du centre et du nord aura besoin d'une autorisation spéciale pour voyager.

Milan, le centre financier italien et Venise sont également touchés.

« Nous voulons garantir la santé de nos concitoyens. Nous comprenons que ces mesures vont imposer des sacrifices, parfois des petits et parfois des très grands », a déclaré le Premier ministre italien Giuseppe Conte à propos des nouvelles mesures, comme le rapporte la BBC.

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 en Italie est passé de plus de 1 200 à 5 883 samedi, ce qui représente le plus grand nombre d'infections à coronavirus en Europe.

La quarantaine affecte environ un quart de la population italienne et devrait s'appliquer jusqu'au 3 avril.

En vertu des nouvelles dispositions, les personnes ne sont pas autorisées à entrer ou à quitter la Lombardie, où se trouve la principale ville de Milan.

Les mêmes restrictions s'appliquent à 14 provinces : Modène, Parme, Plaisance, Reggio Emilia, Rimini, Pesaro et Urbino, Alexandrie, Asti, Novare, Verbano Cusio Ossola, Verceil, Padoue, Trévise et Venise.

Au début de lundi (9 mars), l'Italie comptait 7 373 cas de COVID-19 entraînant 366 décès - le plus grand nombre de décès en dehors de la Chine continentale, qui compte le plus grand nombre de cas liés aux coronavirus.

Bien que la quarantaine ne s'applique qu'au nord de l'Italie, d'autres mesures affectent le reste du pays avec la fermeture de ses musées, théâtres, lieux de cultes, pubs, casinos, cinémas, discothèques et autres salles de spectacle, ainsi que la suspension temporaire des cours universitaires, des événements sportifs, des mariages et des cérémonies religieuses sur tout son territoire. 

Certains vols à destination et en provenance des régions italiennes mises en quarantaine se sont poursuivis comme prévu dimanche - des avions sont arrivés aux aéroports de Milan Malpensa et Linate, bien que certains vols aient été annulés, rapporte la BBC.

Cependant, la compagnie aérienne italienne, Alitalia, a annoncé qu'elle suspendrait tous les vols à destination et en provenance de l'aéroport de Milan Malpensa à partir de lundi.

Rappelons que, le 3 mars dernier, le gouvernement du Canada a mis à jour ses conseils aux voyageurs sur l’Italie. Pour l’ensemble du pays, la recommandation demeure de prendre des mesures de sécurité normales (niveau 1). Toutefois, pour ce qui est du nord de l’Italie, Affaires mondiales Canada recommande désormais d’y éviter tout voyage non essentiel (niveau 3).

Indicateur