L'Europe envisagerait d'interdire sur son sol les voyageurs en provenance du Canada


L'Europe envisagerait d'interdire sur son sol les voyageurs en provenance du Canada
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Des sources affirment que l'Union européenne (UE) cherche à « réduire » sa liste de voyageurs recommandés à neuf pays étrangers et que le Canada n'en ferait plus partie.

Selon un article publié par Bloomberg, l'UE envisage de retirer le Canada, la Tunisie et la Géorgie de sa liste des pays dont les résidents sont autorisés à visiter son territoire au milieu de la pandémie.

L'histoire ne cite pas de sources spécifiques autres que « des fonctionnaires de l'UE proches du dossier ».

En outre, l'UE a l'intention de permettre aux voyageurs de Singapour de visiter son territoire en raison de l'amélioration des antécédents du pays dans la gestion de la COVID-19.

LIRE PLUS : L'Union européenne lève les restrictions de voyage pour les Canadiens !

Bloomberg a déclaré que les sources avec lesquelles il s'est entretenu ont insisté sur le fait qu'elles restent anonymes car les délibérations qui ont eu lieu à Bruxelles sont confidentielles.

Comme on le soupçonne, les États-Unis devraient également rester sur la liste noire avec de nombreux autres pays dans le monde.

Restrictions levées en juillet

Le Conseil de l'Union européenne a levé les restrictions de voyage pour les résidents de quinze pays, dont le Canada, le 1er juillet.

Bien que l'annonce ait pu être une bonne nouvelle pour certains voyageurs, les Canadiens étaient (et sont toujours) tenus à une mesure de quarantaine fédérale de 14 jours à leur retour chez eux.

Cette décision a marqué la levée progressive des restrictions temporaires sur les voyages non essentiels dans l'Union européenne.

Les récents changements apportés à la liste de l'UE représenteraient les premiers en plus de deux mois depuis l'introduction de la liste blanche, la réduisant de 11 pays étrangers actuellement à neuf.

Les huit autres pays sont l'Australie, la Chine, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Thaïlande et l'Uruguay, rapporte Bloomberg.

Le Canada est actuellement au milieu d'une deuxième vague de COVID-19, affichant un total de 203 155 cas en date du mardi 20 octobre, en après-midi.

Indicateur