Mercredi,  8 février 2023  12:38

Le Yucatán joint le réseau de l’OMT des observatoires du tourisme durable


Le Yucatán joint le réseau de l’OMT des observatoires du tourisme durable
[OMT]

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) accueille l’observatoire du tourisme du Yucatán au sein de son « réseau international des observatoires du tourisme » durable (INSTO).

L’observatoire du tourisme du Yucatán a vu le jour en 2018 dans le but de produire et de gérer des informations sur le développement du tourisme. Ses travaux ont permis d’identifier les grands défis et les créneaux à saisir et de concevoir en conséquence des politiques propres à appuyer le développement durable de la destination dans son ensemble et donc à renforcer sa compétitivité.


LIRE PLUS – Le tourisme pourrait retrouver dès 2023 ses niveaux prépandémiques dans certaines régions, MAIS…


« Repenser le tourisme ».

L’OMT explique que l’entrée du Yucatán dans le réseau INSTO va l’aider à gérer le développement du tourisme sur un mode durable et responsable, en suivant une approche holistique pour formuler des stratégies innovantes et adaptées dans l’optique de « repenser le tourisme ».

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, se félicite d’accueillir le Yucatán comme nouveau membre de l’INSTO.

« Dans nos efforts pour repenser le tourisme, la mesure est de plus en plus importante pour pouvoir mieux déterminer où en est une destination et l’objectif qu’elle se propose d’atteindre, souligne-t-il. Le réseau INSTO offre la possibilité d’agir ensemble pour que le tourisme soit un instrument au service du développement durable. »

Vers un tourisme vert et durable au Yucatán

L’OMT rappelle que le Yucatán, haut lieu de la culture maya, possède de vastes étendues de côte, de forêt et de jungle ainsi que de nombreux cénotes, ces cavités résultant de l’effondrement de roches karstiques découvrant des eaux souterraines.

L’OMT mentionne que ces ressources touristiques et bien d’autres encore ont attiré 2,1 millions de touristes qui passent la nuit en 2019, dont deux tiers de touristes internes. Le PIB touristique intervient pour 11,1 % dans le PIB total du Yucatán.

L’OMT évoque la vision d’avenir énoncée par les autorités du tourisme de l’État du Yucatán (SEFOTUR).

La vision d’avenir énoncée les autorités du tourisme de ce haut lieu de la culture maya mise sur un tourisme vert et durable.

Celle-ci prévoit qu’« en 2030, le tourisme s’impose largement comme un secteur clé qui profite à la population du Yucatán, et de développer le tourisme en concertation avec les acteurs de la filière et en associant pleinement la population aux retombées de l’activité touristique ».


Une culture de la durabilité

Sur le plan environnemental, les priorités citées comprennent :

  • l’action pour le climat,
  • la restauration des écosystèmes et la conservation,
  • la préservation de la qualité de l’eau,
  • l’approvisionnement en énergie durable.

On mentionne aussi la nécessité d’instaurer au Yucatán, au sein de la société, une culture de la durabilité.

La Secrétaire au tourisme du Yucatan, Michelle Fridman Hirsch, souligne que l’admission de l’État au sein du réseau INSTO de l’OMT « permettra de mieux évaluer l’impact du tourisme au Yucatan et de contribuer au tourisme durable dans le monde en fournissant de meilleures données. »

L’observatoire du tourisme du Yucatán assurera le suivi des 11 domaines clés obligatoires d’INSTO pour la durabilité du tourisme :

  • saisonnalité du tourisme,
  • emploi,
  • bénéfices économiques de la destination,
  • gestion de l’énergie,
  • gestion de l’eau,
  • gestion des déchets,
  • gestion des déchets solides,
  • action climatique,
  • accessibilité,
  • satisfaction locale,
  • gouvernance.





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur