Dimanche,  27 novembre 2022  4:49

Le Japon assouplit encore ses mesures frontalières: plus besoin de demander un visa


Le Japon assouplit encore ses mesures frontalières: plus besoin de demander un visa
Fujiyoshida, Japon. [David Edelstein/Unsplash]
Pax Global Media

À compter du 11 octobre, le Japon remettra en place les exemptions pré-COVID de visa et autorisera les visiteurs de courte durée à entrer sur son territoire sans avoir à effectuer de demande de visa. Cela concernera aussi bien les voyageurs en groupe que les touristes individuels.

Néanmoins, la présentation d'un certificat de vaccination valide (trois doses) ou une attestation de test CT-PCR négatif conforme au format édité par le ministère japonais de la Santé restera nécessaire pour entrer sur le territoire.


LIRE PLUS – Japon : de nouveaux assouplissements entrés en vigueur le 7 septembre 


D’ici le 11 octobre, seuls les voyages pour motif professionnel ainsi que les voyages touristiques organisés sont autorisés.

Rappelons toutefois que depuis le 7 septembre, les voyages organisés ne doivent plus être nécessairement encadrés par un guide. Par contre, l’itinéraire doit être fixé, les vols et les hébergements réservés par le voyagiste.

Rappelons aussi que lorsqu’on parle de voyages touristiques organisés, il ne s’agit pas nécessairement d’un voyage en groupe : le voyageur peut faire une demande pour un voyage organisé individuel, en couple ou en famille.

Actuellement, les touristes en provenance de 98 pays et régions, dont le Canada, peuvent se rendre au Japon sous certaines conditions et dans le respect des consignes sanitaires.


Le Canada sur la liste bleue

Alors que les pays de provenance sont classés en trois couleurs – bleu, jaune ou rouge – selon leur situation sanitaire, le Canada appartient à la catégorie bleue pour laquelle les conditions d’entrée à ce jour, sont :

●  Participer à un voyage organisé par un voyagiste* (la présence d’un guide n’est plus obligatoire depuis le 7 septembre).

*Le voyagiste lui-même doit passer par un réceptif local (ayant une licence au Japon) et obtenir le certificat ERFS (Entrants, Returnees Follow-up System) via ce dernier.

●  Obtenir un visa auprès de l’ambassade ou du consulat sur présentation du certificat d’enregistrement à l’ERFS (obtenu par le voyagiste) – changements ci-dessus à compter du 11 octobre.

●  Présenter un certificat de vaccination (trois doses) reconnu par les autorités ou obtenir dans les 72 heures précédant le vol, une attestation de test CT-PCR négatif conforme au format édité par le ministère japonais de la Santé. L’attestation est à télécharger sur le site de l’ambassade du Japon.

●  Souscrire une assurance couvrant les frais liés à la COVID.

Info : japan.travel/en/coronavirus/






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX ou suivez-nous sur Facebook !




Indicateur