Jeudi,  16 septembre 2021  10:56

Le gouverneur d'Hawaï demande aux touristes de rester à l'écart


Le gouverneur d'Hawaï demande aux touristes de rester à l'écart
Pax Global Media

Considérant le moment risqué pour voyager en raison notamment du variant Delta de la COVID-19, le gouverneur d'Hawaï, David Ige, demande aux touristes de restreindre leurs voyages non essentiels vers les îles, alors que les communautés luttent pour contenir le virus.

« Nous savons que ce n'est pas un bon moment pour voyager dans les îles. Les visiteurs qui choisissent de venir sur les îles n'auront pas le type de vacances typique qu'ils s'attendent à avoir lorsqu'ils visitent », a déclaré David Ige, lors d’un point de presse lundi (23 août).

Le gouverneur aimerait restreindre les voyages à Hawaï jusqu'à la fin d’octobre, a rapporté l'Associated Press. Néanmoins, il n’a pas annoncé de nouvelles restrictions spécifiques

Rappelons que l'accès aux commodités sur les îles, telles que les restaurants et les locations de voitures, est déjà limité tandis que les rassemblements pour les activités intérieures et extérieures (mariages inclus) ont des limites de capacité strictes.

Éviter que les hôpitaux débordent

Si David Ige souhaite que les visiteurs restent à l'écart, c’est entre autres pour éviter que les hôpitaux ne soient débordés.

« Nos hôpitaux sont à pleine capacité, nos unités de soins intensifs sont pleines. Nous travaillons sur des plans d'urgence et sur chaque établissement pour augmenter la capacité, nous transférons des lits de soins aigus pour être en mesure de soutenir ceux qui sont malades », a-t-il expliqué, cité par CNN.

Lors d'une conférence de presse lundi, Hiro Toiya, directeur de la gestion des urgences à Honolulu, a présenté un outil de modélisation mathématique pour illustrer le rôle que jouent les rassemblements dans l'augmentation des cas locaux.

La modélisation a démontré qu'il y a 20 % de chances que quelqu'un dans un groupe de 10 personnes ait la COVID-19, étant donné le nombre de cas de COVID-19 à Oahu actuellement. Cependant, dans un groupe de 100 personnes, cette probabilité passe à 90 %.

« Donc, quand vous regardez à quel point le variant Delta est transmissible, nous devons vraiment contrôler ces grands rassemblements. Le statu quo ne fonctionne pas », a-t-il déclaré.

À Honolulu, les rassemblements intérieurs sont limités à 10 personnes et les rassemblements extérieurs à 25 personnes, et les restaurants sont limités à 50 % de leur capacité.

« Les cas de Covid-19 sont en hausse spectaculaire, et nos travailleurs de la santé sont poussés au-delà de leurs limites », a tweeté lundi le maire d'Honolulu, Rick Blangiardi.

M. Blangiardi a déclaré qu'à partir du 25 août, la ville suspendrait tous les grands rassemblements pendant quatre semaines, y compris les salons professionnels, les conventions, les concerts et autres événements en direct.



LIRE PLUS – WestJet muscle son offre sur Hawaï 

LIRE PLUS –  Air Canada proposera Hawaï au départ de YUL, YYZ, YYC et YVR à l'hiver 2022 




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur