Vendredi,  23 octobre 2020  1:46

Le Costa Rica va changer... et c'est une bonne nouvelle !


Le Costa Rica va changer... et c'est une bonne nouvelle !

Le Costa Rica, champion du monde de la lutte contre les gaz à effet de serre ? Les autorités ont récemment annoncé un plan national de décarbonisation totale d'ici 2050 dans le but de lutter contre le changement climatique. Cette réduction drastique des émissions de CO2 va toucher tous les secteurs économiques du pays, y compris celui du tourisme.

LIRE PLUS - Costa Rica : vers un tourisme écoresponsable

Le président Carlos Alvarado a ainsi dévoilé une feuille de route en 10 étapes axées sur la mobilité et les transports, le réseau électrique national, les technologies à émissions nulles et nulles, la gestion des déchets, la système alimentaire, la protection de la biodiversité et plus encore.

Des actions concrètes

Voici quelques-unes de ces mesures :

  • D'ici 2035, 70% des bus et des taxis seront à zéro émission et les trains seront 100% électriques. En 2050, le système de transport en commun (autobus, taxis et trains) fonctionnera de manière intégrée et remplacera les véhicules en tant que premier choix de mobilité pour la population. En 2050, 100% des bus et des taxis seront à zéro émission.

  • D'ici 2030, le réseau électrique pourra fonctionner à 100% avec des énergies renouvelables. D'ici 2050, l'énergie électrique sera la principale source d'énergie pour le secteur des transports, résidentiel, commercial et industriel, entre autres.

  • D'ici 2050, tous les bâtiments commerciaux, résidentiels et publics seront soumis à des normes d'émissions réduites (électrification élevée ou utilisation d'énergies renouvelables pour la cuisson et le chauffage de l'eau).

  • D'ici 2050, 100% du territoire aura des solutions pour la collecte, la séparation, la réutilisation et l'élimination des déchets.

  • En 2050, le couvert forestier se maintiendra ou augmentera de 60% tout en inversant le processus de dégradation des écosystèmes marins et terrestres.

Ce plan ambitieux - et ô combien nécessaire pour un pays, certes petit, mais qui abrite à lui seul 6 % de la biodiversité mondiale - va profondément et durablement changer la nature du pays, qui a l'ambition de devenir le premier carboneutre au monde.

Trois millions de touristes ont visité le Costa Rica, en 2017. 20 % étaient Canadiens. Un pays très prisé pour les amoureux de la nature, l'exemple le plus célèbre comme destination écotouristique, mais qui était, pour certains, aussi victime de son succès face au flux sans cesse croissant de touristes.

Indicateur