RepDom : des mesures de sécurité supplémentaires à la suite du décès de touristes


RepDom : des mesures de sécurité supplémentaires à la suite du décès de touristes

Suite à la couverture médiatique due à plusieurs décès de touristes américains dans la destination, la République dominicaine a adopté plusieurs nouvelles mesures pour assurer la sécurité des visiteurs.

Le ministre du Tourisme, Francisco Javier García, a récemment présenté des détails sur les programmes immédiats et les mesures renforcées mises en œuvre dans tout le pays pour renforcer la confiance du public voyageur.

« Nous avons toujours travaillé dur pour créer un environnement sûr et continuerons d'être vigilants avec des programmes complets et des normes renforcées qui renforcent le bien-être des six millions de touristes qui visitent la République dominicaine chaque année », selon le ministre García.

LIRE PLUS - Repdom : les voyagistes suivent la situation de près, mais…

Les mesures ont été annoncées après que plusieurs touristes américains soient décédés cette année dans les stations balnéaires en République dominicaine. Ces incidents ont poussé le FBI à mener une analyse toxicologique approfondie dans au moins trois des cas, après qu’il ait été signalé que certains touristes étaient tombés malades après avoir bu dans le minibar de leur chambre. 

Bien que le FBI n’ait pas encore communiqué ses conclusions, au début de l’été, Hard Rock Punta Cana a retiré ses distributeurs d’alcool dans les chambres par mesure de précaution.

Quelles sont les nouvelles mesures?

Les mesures proactives et renforcées comprennent :

Centre touristique d'urgence

En coopération avec le procureur général, un centre d’urgence multilingue est en cours de création à Bávaro, une des principales destinations touristiques de Punta Cana. Le centre sera doté d'une équipe de spécialistes multilingues qui assureront la liaison directe entre les touristes, leurs familles et l'entité gouvernementale nécessaire.

LIRE PLUS - Cas présumés d’intoxication en Repdom : l’Office fait le point

Normes d'inspection et de conformité

Sous la tutelle du ministère, le Département des services et des entreprises touristiques double les capacités d’inspection et augmente considérablement les normes de conformité des destinations touristiques.

Plus précisément, les hôtels devront fournir aux inspecteurs des protocoles détaillés sur la manipulation des aliments ainsi que des informations complètes sur tous les fournisseurs de produits alimentaires et de boissons. En outre, le département continuera à surveiller de près les cabinets médicaux au sein des installations hôtelières et à examiner minutieusement les qualifications professionnelles de ses médecins, médecins résidents, infirmiers et assistants.

Des inspections et une surveillance accrues s’appliqueront également à toutes les installations aquatiques et à leurs services de sauveteur certifiés.

Accès aux informations d'urgence

Les mandats renforcés exigent que les informations d'urgence et la disponibilité du service 911 soient clairement affichées dans chaque chambre. De plus, le personnel de l'hôtel devra examiner les informations avec chaque client au moment de l'enregistrement pour mettre davantage l'accent sur l'accès aux services d'urgence et à l'assistance.

Les mesures intensives décrites par le Ministère renforcent la nécessité de continuer à mettre en place une infrastructure d’intervention d’urgence et de sécurité dans le pays. Auparavant mis en œuvre dans le cadre d'une initiative fédérale, un système 911 était activé dans toute la République dominicaine, avec une disponibilité spécifique dans les zones de villégiature populaires.

En 2018, les programmes proactifs ont entraîné une diminution de 27% du nombre d'actes criminels signalés à l'encontre de touristes étrangers par rapport à l'année précédente et ont contribué à la reconnaissance du pays parmi les plus sûrs de la région.

Indicateur