La piste de CYO est prête


La piste de CYO est prête
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Carmen Casal Sánchez, directrice pour la section tourisme du Consulat général de Cuba à Montréal, a annoncé sur Facebook hier (23 février) que la piste de l’aéroport de Cayo Largo peut de nouveau « recevoir des avions moyens et grands ». Cette réouverture survient quelques jours plus tôt que prévu, puisqu’on parlait initialement du 26 février.

Qualifiant cette réouverture d’« excellente nouvelle », Carmen Casal se félicite aussi de ce que les excursions à Cayo Largo soient restaurées.

« Les plages uniques et paradisiaques de cette destination cubaine vous attendent ! », lance-t-elle à l’intention des voyageurs québécois.

LIRE PLUS : Fermeture de CYO jusqu’au 26 février : que font les voyagistes ?

Transat nuance

PAX a invité les principaux voyagistes concernés à confirmer que la page est maintenant tournée sur cet incident et que tout est revenu à la normale. La réponse de Transat est prudente.

« Nous sommes toujours en attente de confirmation que le type d’appareil opéré par Transat peut opérer à Cayo Largo. Pour le moment, nous avons toujours la date du 26 février comme information », indique Debbie Cabana, directrice marketing, médias sociaux et relations publiques chez Transat.

LIRE PLUS : Cuba accueille 1 million de Canadiens pour la deuxième année consécutive

Annulations

Par ailleurs, interrogée quant au nombre de clients qui se sont prévalus des dispositions proposées par Transat dans la foulée de la fermeture de CYO, Debbie Cabana souligne que tous les clients concernés ont été contactés. Les options qui leur étaient proposées était l’annulation de leur réservation avec un remboursement complet, la modification des dates de voyage sans frais supplémentaires ou un changement de destination au prix du système.

« La majorité sur un total de 112 clients a décidé d’annuler », indique Mme Cabana.

Notons que ce chiffre (112) ne concerne que les clients de Transat, et non pas ceux de Hola Sun / Caribe Sol. Partageant les vols de TS sur CYO, ce voyagiste proposait les mêmes options que Transat à ses clients.

Sunwing tourne la page*

Du côté de Sunwing, on indique aussi que tous les clients réservés sur les vols du vendredi 21 février à destination de Cayo Largo ont été contactés et informés des options de voyage possibles.

« Nous avons offert à tous les clients comme alternative de réserver un autre forfait de vacances équivalent avec la même date de départ à Cayo Coco, sans frais supplémentaires, ou de changer leur réservation pour une autre destination sans frais de changement (le client serait tenu de payer la différence de prix), ou d'annuler avec remboursement total », précise Marie-Josée Carrière, directrice marketing senior.

Mme Carrière mentionne que Sunwing continue à suivre la situation de près, alors que ses équipes à destination et à l'aéroport ont reçu la confirmation que l'aéroport de Cayo Largo est rouvert.

« Pour l'instant nous ne prévoyons pas d'impact supplémentaire sur nos opérations », conclut-elle.

Rappelons que la fermeture de CYO la semaine dernière en raison de la nécessité de travaux sur la piste a perturbé les déplacements touristiques de centaines de Canadiens, obligeant ceux qui devaient rentrer au Canada à emprunter d’abord une navette maritime pour quitter la petite île, puis un autocar vers la ville de leur nouvel aéroport de départ.

*Texte mis à jour le 25 février, à 19 h 30.


Indicateur