La Louisiane en mode séduction à l'aube du premier vol d'Air Transat


La Louisiane en mode séduction à l'aube du premier vol d'Air Transat
De gauche à droite : Megan Ryburn, directrice exécutive de l'Office de tourisme de la Louisiane ; Renée Boisvert et Joe Couto du groupe Transat ; Maria Manzella, directrice du tourisme au bureau de la convention et des visiteurs de la Nouvelle-Orléans.
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

Chaque année, plus de 190 000 Canadiens visitent la Louisiane, soit 40% des arrivées internationales pour cet état, attirés par La Nouvelle-Orléans (NOLA), les plantations, ce mélange cosmopolite entre la culture française, africaine, américaine et franco-canadienne...

Et ce chiffre devrait augmenter en flèche dans les prochains mois et années avec la nouvelle liaison aérienne d'Air Transat qui va desservir La Nouvelle-Orléans avec deux vols directs (les jeudis et les dimanches), à partir du 3 novembre prochain.

Au départ prévu pour être offert seulement pour la saison hivernale, jusqu'au mois d'avril, le transporteur a annoncé il y a quelques semaines qu'il l'étendrait pour la saison estivale 2020.

LIRE PLUS : Air Transat ouvre une nouvelle liaison directe vers la Californie

« Nous sommes confiants. Nos analyses montrent que les Québécois vont et aiment aller en Louisiane. Face au fort intérêt des voyageurs pour cette destination, on a donc décidé de prolonger les vols en été », explique Joe Couto, directeur de produit pour Transat.

Une nouvelle qui réjouit évidemment l'Office de tourisme de la Louisiane, qui était de passage hier (le 23 octobre) à Montréal, accompagné d'une dizaine de partenaires pour vanter les charmes de la région aux agences, aux voyagistes et aux médias du Québec.

« Nous sommes très heureux de l'ajout de ce nouveau vol direct depuis le Canada. Nous avions déjà celui d'Air Canada depuis Toronto. Le Canada est notre premier marché à l'international. Nous sommes impatients d’accueillir de nouveaux voyageurs en provenance du pays, et surtout du Québec », déclare Megan Ryburn, directrice exécutive de l'Office de tourisme de la Louisiane.

L'état a le vent dans les voiles en ce moment, puisque Disney Cruise Line a récemment annoncé qu'il fera ses débuts à NOLA en 2021, avec des croisières en direction des Bahamas et les Caraïbes, notamment à Castaway Cay, l'île paradisiaque de Disney. 

LIRE PLUS : Disney Cruise Line annonce son retour à la Nouvelle-Orléans en 2021

Le port de La Nouvelle-Orléans (Port NOLA), qui compte déjà quatre croisiéristes (Carnival Cruise Line, Norwegian Cruise Line et Royal Caribbean International et Crystal Cruise Line), devrait être en mesure, avec ce cinquième croisiériste, de dépasser le 1,1 million de passagers pour une croisière, autant sur le fleuve Mississippi que dans les Caraïbes.

NOLA... mais pas que !

Si La Nouvelle-Orléans attire tous les regards quand on évoque la Louisiane, les autorités touristiques veulent également mettre de l'avant les autres attraits de l'état, qui sont très variés au sein d'une même région, comme le confie Megan Ryburn :

« La bonne chose avec la Louisiane, c'est que les touristes peuvent voyager facilement et rapidement depuis la Nouvelle-Orléans vers d'autres régions : celles des plantations, Bâton-Rouge, Lafayette... Seulement deux heures de route et vous pouvez avoir des expériences totalement différentes : gastronomiques, culturelles, historiques, sportives, etc ».

C'est particulièrement vrai pour la musique : à Lafayette, capitale du pays cajun, on peut y entendre de la musique cadienne. À Bâton-Rouge, c'est le blues. Et bien sûr le jazz à La Nouvelle-Orléans !

Pour plus d'informations sur la Louisiane, consultez le site internet louisianatravel.com/canada

Indicateur