Samedi,  18 septembre 2021  13:27

La Jamaïque en famille, au-delà des préjugés et des clichés


La Jamaïque en famille, au-delà des préjugés et des clichés

« Sylvain, Annie et leurs deux filles mettent le cap vers une destination improbable pour une famille avec de jeunes enfants: la Jamaïque. Et pourtant ! »

LIRE PLUS – Couvre-feu en Jamaïque : peu de répercussions pour les voyageurs, selon Sunwing 

C’est ainsi que Les Aventuriers Voyageurs amorcent la description du film « Étonnante Jamaïque, Une Famille, Une Île », qui sera présenté, du 19 septembre au 6 octobre, dans 58 salles de cinéma partout au Québec. 

La famille en question est celle des réalisateurs, Sylvain Guilmain et Annie Brunelle. Leur film de 90 minutes raconte leur road trip d’un mois « au-delà des préjugés et des clichés », en compagnie de leurs filles Félicia et Floriane (qui étaient âgées respectivement de 7 et 9 ans au moment du tournage – en juillet 2019).



« J’espère que les agents recommanderont le film à leurs clients »

La directrice de l’Office du tourisme de la Jamaïque, Louise Paquette, ne saurait trop recommander cette belle aventure familiale qui met en lumière un aspect moins connu de sa destination. Elle n’a pas mis longtemps à être séduite par le projet lorsque Sylvain Guilmain est entré en contact avec l’Office pour obtenir ses suggestions et sa collaboration, notamment au chapitre des excursions.

« Alors que les mariages à destination constituent l’un de nos premiers marchés, j’ai beaucoup aimé que son projet montre ce que la Jamaïque peut offrir aux familles. Les images sont magnifiques. Le film confirme aussi que la Jamaïque est une destination sûre et conviviale. »


Louise Paquette


Louise Paquette tient à souligner que le réalisateur a été entièrement libre de ses choix – le film n’étant aucunement une «commande» de l’Office. Néanmoins, elle espère que beaucoup de conseillers en voyages iront voir le film et qu'ils le recommanderont à leurs clients.

Plus que le reggae, la ganja et Usain Bolt !

En entrevue avec PAX, Sylvain Guilmain explique que le film s’inscrit dans la mission des Aventuriers voyageurs, qui est de présenter un pays à travers les yeux de voyageurs.

« L’accent est moins mis sur les voyageurs eux-mêmes que sur la destination. Comme je suis professeur d’histoire [au Cégep du Vieux Montréal], je crois que mon souci de transmettre des informations sur le pays transparaît dans le film. »

Étonnante Jamaïque, Une Famille, Une Île est le deuxième film réalisé par Sylvain Guilmain [le premier portait sur la Polynésie française]. Si le grand voyageur a choisi la Jamaïque comme sujet de son deuxième film, c’est, avoue-t-il, parce qu’il ne connaissait presque rien de cette destination, hormis quelques clichés comme le reggae, la ganja et Usain Bolt !

Sa curiosité l’a tout naturellement entraîné au-delà des circuits touristiques. La petite famille a fait le tour de l’île en voiture, de Montego Bay à Negril, en passant par Ocho Rios, Boston Bay, les environs de Kingston et Treasure Beach. Elle a préféré les petits hébergements aux grands centres de villégiature, de façon à pouvoir entrer en contact avec la population locale.



Le fil conducteur…

Sylvain Guilmain a-t-il hésité à s’aventurer avec sa famille dans une destination qui traîne parfois la réputation de n’être pas sûre en dehors des circuits touristiques ?

« Comme c’est arrivé pour d’autres voyages, des gens nous ont mis en garde avant notre départ. Mais les réputations ne sont pas toujours bien fondées. Dans le cas de la Jamaïque, jamais nous n’avons ressenti que la sécurité était un enjeu. Au contraire : les gens que nous avons rencontrés – et nous en avons rencontré beaucoup – ont tous été très accueillants. C’est même le fil conducteur de notre expérience ! »

Autre aspect de la Jamaïque qui a agréablement surpris Sylvain Guilmain : la beauté de ses paysages. « Bien sûr, je m’attendais à ce qu’ils soient beaux. Mais pas à ce point : je ne m’attendais pas à autant de wow ! » dit-il.

Y a-t-il néanmoins des aspects de la destination qui lui ont paru plus difficiles que prévu ?

« Franchement, rien n’a été vraiment difficile. Pas même la conduite automobile (à gauche) ! Comme cinéaste, j’ai quand même remarqué que les Jamaïcains sont plus pudiques, moins à l'aise avec les caméras que les habitants d’autres régions du monde, comme l'Asie par exemple. Toutefois, les Jamaïcains s’ouvrent complètement dès qu’on gagne leur confiance, ce qui se fait simplement en conversant avec eux. C’est un peuple très fier ! »

Évidemment, la famille de Sylvain Guilmain est plus expérimentée que la moyenne en matière de voyages. Le cinéaste considère-t-il que l’expérience vécue en Jamaïque est à la portée de familles québécoises moins expérimentées que la sienne ?

« Absolument ! Je crois que la Jamaïque est une destination très accessible pour toute famille qui serait juste un petit peu aventureuse », conclut-il.

Pour consulter l’horaire des présentations du film Étonnante Jamaïque au Québec, cliquer ici





Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur