La Guadeloupe continue ses formations aux agents de voyages


La Guadeloupe continue ses formations aux agents de voyages
Patricia Azor, directrice du comité du tourisme des îles de Guadeloupe au Canada et Deborah Coffre, chargée de mission, agences de voyage et TO.
David Nathan

David Nathan est un réel passionné des voyages, ayant mis les pieds à des dizaines d'endroits mythiques à travers le monde. Expatrié de France, il est établi au Canada depuis plusieurs années où il roule sa bosse en tant que magicien des mots, rédigeant tantôt des articles de fond pour des publications voyages, tantôt de jolies chansons pour les artistes les plus estimés au pays.

Le 17 avril dernier, une vingtaine d'agents de voyages avaient rendez-vous à l'hôtel Ritz-Carlton de Montréal pour suivre une formation sur la destination des îles de la Guadeloupe. 

Cette séance pédagogique a duré deux heures et demie et a été donnée conjointement par Patricia Azor, directrice du comité du tourisme des îles de Guadeloupe au Canada et Deborah Coffre, chargée de mission, agences de voyage et TO.

LIRE PLUS - PAX à destination : 5 bonnes raisons d’aller en Guadeloupe

La destination touristique offre en moyenne six formations similaires chaque année, elles sont données à Québec et à Montréal. Ce déjeuner-formation montréalais a permis aux différents agents de « faire le tour » des cinq îles habitées de l'archipel guadeloupéen (Basse-Terre, Grande-Terre, Marie Galante, La Désirade, Les Saintes) grâce à plusieurs brochures et des fiches détaillées.


Entre deux informations, conseils ou bons plans touristiques, les professionnels du voyage ont posé une multitude de questions très concrètes. 

« Grâce à ces formations interactives, nous pouvons tisser un lien avec les agents et les aider à mieux faire leur travail, à faire des devis plus précis, à monter des itinéraires et plus simplement, à les inciter à faire connaître à leurs clients toute la richesse des îles de la Guadeloupe », explique Patricia Azor.

Composer sans Norwegian

En entrevue avec PAX, Patricia Azor s'est réjouie des bons chiffres du tourisme de 2018. Quand nous lui avions parlé en septembre dernier, elle nous avait confié que le but était alors de remplir les huit vols par semaine, soit 1 200 passagers canadiens. Cet objectif a été atteint et même dépassé selon elle.

Depuis, Norwegian a cessé ses liaisons saisonnières entre l'Amérique du Nord et les Caraïbes (le 31 mars), dont ses vols vers la Guadeloupe. 

LIRE PLUS - Norwegian : fin des vols vers la Guadeloupe et la Martinique

« Il n'y a pas eu beaucoup d'impact pour le moment, nous allons essayer de maintenir nos 1 200 passagers par semaine. Il faut dire qu'on a de la chance, car un de nos partenaires joue déjà le jeu, il s'agit d'Air Canada qui ajoute un vol supplémentaire par semaine à partir du mois de juin et on devrait avoir une autre bonne nouvelle à annoncer prochainement, mais c'est encore à confirmer. Nous avons eu une augmentation de 37% du remplissage entre 2017 et 2018 et nous tablons malgré la situation sur 10 % pour 2019 », explique-t-elle.

Patricia Azor nous a indiqué qu'à l'issue de cette formation, les agents étaient invités à remplir un questionnaire de connaissance qui permettra notamment au comité du tourisme des îles de Guadeloupe d'en sélectionner certains qui deviendront des experts de la destination.

Ces agents « VIP » seront prioritaires pour participer aux éducotours et invités en priorité aux différents événements organisés par la destination comme celui du 6 au 12 mai au Centre Laval ou le Mondokarnaval de Québec du 30 août au 2 septembre.

Pour les prochains mois, les vols depuis le Québec vers la Guadeloupe seront assurés par Air Canada et Air Transat :

  • Basse saison : deux vols par semaine
  • Moyenne saison : trois vols par semaine
  • Haute saison : quatre vols par semaine

Plus d'informations : visitlesilesdeguadeloupe.com

Indicateur