La Grèce entend se rouvrir au tourisme dès le 14 mai


La Grèce entend se rouvrir au tourisme dès le 14 mai
Pax Global Media

Le ministre du Tourisme de la Grèce a profité du Salon International du Tourisme ITB 2021 à Berlin pour annoncer, en direct du Musée de l’Acropole, que la destination entend se rouvrir au tourisme dès le 14 mai.

Bien entendu, cette réouverture est assortie de précautions sanitaires.

Ainsi, la Grèce n’entend recevoir que les voyageurs vaccinés ou ceux qui auront reçu un résultat négatif au test de la COVID-19 avant leur départ. En outre, les visiteurs seront soumis à des tests aléatoires à leur arrivée au pays.

La Grèce avait déjà eu recours à cette pratique en 2020. La différence, cette fois, c’est qu’il s’agira de tests de dépistage rapide – ce qui adoucira nettement l’expérience et neutralisera la pénible attente des résultats.

Dans l’éventualité d’un résultat positif, les voyageurs ne devraient pas trop avoir à se soucier de leur budget puisque c'est le gouvernement grec qui assumera les frais d’hospitalisation ou de séjour dans un hôtel prévu à cette fin.

Le WTTC applaudit une feuille de route claire pour la reprise

Le WTTC (World Travel & Tourism Council) a félicité le gouvernement grec pour ses mesures stratégiques de relance des voyages internationaux.

« Cette feuille de route claire pour la reprise pourrait ouvrir la porte à un été de voyage exceptionnel pour les vacanciers affamés de soleil qui souhaitent s’évader en Grèce et stimuler considérablement l’économie du pays », a déclaré Gloria Guevara, présidente et chef de la direction du WTTC.

La voie à suivre pour d’autres pays ?

Selon Mme Guevara, alors que la vaccination se déploie dans le monde, la Grèce montre la voie que d’autres pays pourraient emprunter pour relancer les voyages en toute sécurité et, par le fait même, leur économie.

« La stratégie et les mesures annoncées par le gouvernement grec sont largement conformes aux directives du WTTC », a souligné Gloria Guevara, en se réjouissant que le pays accueille bientôt les voyageurs avec une preuve de vaccination ou un résultat négatif au test de dépistage et que seuls les cas positifs seront mis en quarantaine.

« Ces exigences d’entrée, ainsi que les tests rapides aléatoires à l’arrivée, l’amélioration des mesures de santé et d’hygiène et le port obligatoire du masque tout au long du voyage et dans les espaces publics procureront aux consommateurs la confiance dont ils ont besoin pour réserver leurs voyages », conclut la PDG du WTTC.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX dès aujourd’hui !


Indicateur