La France en fleurs pour souligner sa renaissance touristique


La France en fleurs pour souligner sa renaissance touristique

C'est donc la prémisse de la reprise du tourisme en France, après deux années difficiles, qui a inspiré ce thème de cette édition de Destination France, un salon qui réunissait une trentaine de partenaires régionaux français hier au centre-ville de Montréal.

L’envie de France refleurit, annonciatrice de saisons exceptionnelles. Le tourisme y représente d'ailleurs 7 % du PIB, ce qui représente un défi d'innovation et de séduction afin de toujours mieux se positionner sur l'échiquier du tourisme mondial.

« La France est toujours la première destination pour les touristes internationaux », indiquait Mélanie Paul-Hus, directrice au Canada d'Atout France. « Avec un gain de 11 % uniquement sur le marché canadien par rapport à l’année 2015, le pays devrait avoir accueilli près de 89 millions de visiteurs en 2017. C'est 50 milliards d'euros de recettes économiques ».

Pourquoi un thème fleuri?

La France est une pépinière de nouveautés dans plusieurs domaines.

La biodiversité des régions françaises est un trésor. Si l’intérêt pour la botanique s’est développé au 19e siècle, c’est en partie grâce aux voyages dans les Antilles, où la végétation exceptionnelle a inspiré la création des jardins botaniques. De nombreux labels ont, de plus, été créés au fil du temps pour reconnaître le travail des villes, des architectes paysagers dans une démarche intégrée de préservation de cette biodiversité.

L’aménagement paysager contribue aussi à l’embellissement des lieux du patrimoine, qui sont nombreux en France. Qui n’a pas été ébloui par les jardins des Châteaux de la Loire, ou ceux d’Ile-de-France ?

« Il existe, en France, 1500 grands jardins répertoriés et 500 jardins qui ont le statut de jardins remarquables », souligne Mélanie Paul-Hus. « Ce sont souvent des lieux de nature en pleine ville, qui redonnent vie au passé industriel et architectural de la ville. Que ce soit en Normandie, en Bretagne, à Carcassonne, à Nîmes ou à Versailles, c’est une tradition bien européenne de se promener dans les parcs. La nature est un élément attractif ».

DSC_0005.jpgMélanie Paul-Hus, directrice au Canada d'Atout France

DSC_0011.jpgJean-Noël Rault, vice-président et directeur général d'Air France-KLM Canada

DSC_0032.jpgMeriel Bradford Beaumont et David Pattersen, office de tourisme de Normandie

DSC_0030.jpgJean-Noël Rault, vice-président et directeur général d'Air France-KLM Canada

Quelques lieux notables

  • Les Jardins de Claude Monet : Lieu d’habitation de Claude Monet, ses jardins étaient également sa plus grande source d’inspiration. Les amateurs d’art s’émerveilleront devant l’atelier des nymphéas, les passionnés de nature s’attarderont davantage sur les jardins. Glycines et azalées habillent le parc et donnent à l’endroit, classé Monument Historique, un aspect changeant au fil des saisons.

  • Le parc Floral William Farcy à Offranville : Sur un terrain de 2 hectares et demi, le parc floral Willima Farcy est une succession de jardins à thèmes. Plus de 2 500 espèces végétales et une centaine de rosiers sont présents. Agrémenté d’un plan d’eau, d’une cascade et d’un ruisseau, le jardin est plein de charme.

  • Les Jardins Suspendus : Labellisé « Jardin Remarquable », ce parc s’inscrit dans le paysage havrais et offre un parcours de découverte végétal et sensoriel. Surplombant la Baie de Seine, les 17 hectares du parc possèdent des points de vue exceptionnels sur la mer, le port et la ville. Le jardin, qui fête ses 10 ans cette année, rend hommage aux explorateurs contemporains qui parcourent le monde. Dans chaque serre, il faut prendre le temps de découvrir les rares collections, parmi celles de plantes parfumées ou aromatiques, d’orchidées ou de bégonias.

  • Les Jardins du Muséum : un musée du vivant au cœur de la ville : Flâner sous l'ombrière du bâtiment durable, mettre la main à la terre des potagers du monde, s'immiscer sous les roseaux sauvages du sentier oublié... Autour de l'étang de la Maourine et au cœur du quartier de Borderouge, les Jardins du Muséum constituent pour tous, petits et grands, amateurs éclairés ou néophytes, un lieu de découverte et d'étonnement.

  • Château de Chantilly : Doté d’une superficie de 115 hectares, le parc du château de Chantilly est le résultat de plusieurs créations réalisées selon les modes de chaque époque : le jardin à la française dessiné par André Le Nôtre au XVIIe siècle, le jardin anglo-chinois à la fin du XVIIIe siècle et le jardin anglais au XIXe siècle. Le grand parterre à la française offre les points de vue les plus éblouissants de la visite. Il comprend de vastes miroirs d'eau, de nombreux jets d'eau et fontaines ainsi qu'un ensemble exceptionnel de statues. De tous les jardins créés par André Le Nôtre, Chantilly était son préféré.

  • Château de Versailles : Classé depuis 30 ans au patrimoine mondial de l’humanité, le château de Versailles, siège du pouvoir jusqu’en 1789, constitue l’une des plus belles réalisations de l’art français du XVIIe siècle. A ses pieds, bordée de bosquets et de jardins à la française, la grande perspective conduit le regard du parterre d’Eau vers l’horizon. Enfin, loin de l’étiquette et des fastes de la cour, le grand Trianon et le domaine de Marie-Antoinette offrent une vision de l’intimité des souverains.

44 villes accessibles via Air France

Jean-Noël Rault, vice-président et directeur général d'Air France-KLM Canada, expliquait pour sa part que trois fréquences quotidiennes vers Montréal seront mises en place dès le 28 mai, jusqu'au début octobre.

« Pour un français, les jardins, ça commence à fleurir en février. Ce n'est pas tout à fait le cas ici! », rigolait Jean-Noël Rault, vice-président et directeur général d'Air France-KLM Canada.

Au total, ce sont 33 vols Air France par semaine au départ du Canada, dont 21 depuis Montréal.

Indicateur