Mercredi,  30 novembre 2022  12:22

La Commission européenne du tourisme exprime sa solidarité à l’Ukraine


La Commission européenne du tourisme exprime sa solidarité à l’Ukraine
[Lesie Vella]
Pax Global Media

La Commission européenne du tourisme (ETC), qui représente les organisations touristiques nationales de l'Europe, a publié une déclaration condamnant l'agression militaire de la Russie et exprimant sa solidarité avec le peuple ukrainien.

LIRE PLUS – L’OMT se positionne en faveur de la paix 

« La Commission européenne du tourisme est solidaire du peuple ukrainien. L'invasion militaire russe en Ukraine est en opposition directe avec les valeurs fondamentales du projet européen et doit cesser immédiatement. L'ETC condamne fermement cette violation du droit international et appelle toutes les parties à œuvrer pour une résolution pacifique », mentionne ainsi la déclaration.

Les voyages comme catalyseur de la paix

L’ETC rappelle que son principe fondateur est de promouvoir les voyages comme catalyseur de la paix, de la compréhension et du respect.

« Cette mission initiale est aussi valable aujourd'hui qu'elle l'était lorsque notre organisation a été créée il y a plus de 70 ans, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Nous restons déterminés à faire en sorte que les voyages continuent à jeter des ponts entre les cultures et les peuples », souligne l’ETC dans sa déclaration.

Aider le peuple ukrainien

Évoquant les Ukrainiens fuyant le conflit, l’ETC salue les efforts continus de ses membres et des partenaires de l'industrie pour fournir le transport, le logement et la nourriture aux réfugiés.

À cet égard, l’ETC mentionne l’exemple de la Lituanie qui a lancé une page web et un service d'assistance téléphonique pour les citoyens ukrainiens en détresse. Elle relève aussi que Airbnb, un membre associé de l'ETC, a offert un logement gratuit à jusqu’à 100 000 réfugiés. Pour leur part, les opérateurs ferroviaires de nombreux pays européens ont offert des voyages gratuits aux Ukrainiens.

« Nous continuerons à travailler avec la communauté du voyage pour développer et promouvoir des initiatives à travers l'Europe pour aider le peuple ukrainien », affirme l’ETC.

Soutenir les collègues touchés

Naturellement, l’organisation a aussi une pensée pour les membres du secteur du voyage et du tourisme en Ukraine, dont le gagne-pain été inutilement détruit. L’ETC se dit également consciente que ce conflit aura un impact négatif sur les secteurs du voyage et du tourisme des pays voisins, qui se remettaient lentement de la crise de la COVID.

L'ETC assure travailler en collaboration avec la Commission européenne et d'autres parties prenantes européennes pour atténuer les conséquences à court et moyen terme et soutenir les collègues touchés.

« Les voyages sont une force pacifique vers un avenir meilleur et rien de devrait les arrêter. Les destinations européennes restent sûres pour voyager », conclut l’ETC.






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur