Vendredi,  3 décembre 2021  11:12

Israël rouvre ses portes aux voyageurs internationaux


Israël rouvre ses portes aux voyageurs internationaux
[Ministère israélien du Tourisme]
Pax Global Media

Le ministère israélien du Tourisme vient d’annoncer que, pour la première fois depuis plus de 18 mois, les personnes pleinement vaccinées peuvent accéder à Israël dans le cadre de voyages individuels ou de groupe.

LIRE PLUS –  Israël : un fort potentiel sous-exploité au Québec… mais peut-être plus pour longtemps ! 

En effet, après avoir lancé un programme pilote de réouverture en mai 2021, qui a d'abord permis à un nombre restreint de groupes de touristes d'entrer dans le pays, tous les voyageurs vaccinés peuvent maintenant visiter Israël.

« Nous sommes plus que ravis que nos compagnons de voyage canadiens puissent à nouveau visiter Israël et découvrir tout ce que le pays a à offrir », se félicite Gal Hana, consul touristique d'Israël pour le Canada.

Il ajoute :

« En tant que leader mondial du statut vaccinal et des faibles taux de transmission, notre objectif ultime était d'assurer la santé de tous les voyageurs et de fournir une tranquillité d'esprit à ceux qui choisissent notre pays comme destination de vacances. »

Les directives d'entrée

Le premier ministre israélien, Naftali Bennett, ainsi que plusieurs autres ministres du pays (Tourisme, Santé, Transports, etc.) ont élaboré le plan qui est entré en vigueur le 1er novembre.

Les directives d'entrée incluent de subir un test PCR 72 heures avant le vol aller, de remplir une déclaration du passager, et de subir un autre test PCR à l'arrivée en Israël (qui implique de se mettre en quarantaine à l'hôtel jusqu'à l’obtention des résultats ou jusqu'à ce que 24 heures se soient).

Pour accéder au pays, il faut :

  • avoir été vacciné avec deux doses du vaccin Pfizer, Moderna ou AstraZeneca ou une dose du vaccin Johnson & Johnson au moins 14 jours avant le jour de l'entrée, mais pas plus de 180 jours (6 mois) par rapport à la date prévue du départ d’Israël. Dans ce dernier cas, on exigera aussi que le voyageur ait reçu une dose de rappel au moins 14 jours avant l’arrivée.
  • ou être guéri de la COVID-19 et pouvoir présenter la preuve d’un résultat positif à un test NAAT effectué au moins 11 jours avant le jour d'entrée en Israël (mais pas plus de 180 jours la date prévue du départ d’Israël).
  • ou être guéri de la COVID-19 et avoir reçu au moins une dose d’un des vaccins approuvés par l'OMS.

Pour plus de détails, cliquer ici et/ou ici. 


 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur