IPW : Les États-Unis ouverts à tous les visiteurs, en dépit du président Trump


IPW : Les États-Unis ouverts à tous les visiteurs, en dépit du président Trump
De gauche à droite: Richard W. Scharf, président-directeur général de Visit Denver; Michael Hancock, maire de Denver, Colorado; Roger Dow, président-directeur général de U.S. Travel Association; Chris Thompson, président-directeur général de Brand USA. Crédit photo: Brian Walski

La conférence IPW célèbre ses 50 ans cette année à Mile High City, soit Denver au Colorado, en accueillant plus de 6000 acheteurs, fournisseurs et journalistes provenant de 70 pays. Une fois de plus, ils seront invités à réseauter et renforcer leurs relations d'affaires.

PAX est sur place : demeurez à l'affût pour ne rien manquer de notre couverture spéciale en direct de Denver, au Colorado!

Cette année, le message véhiculé par IPW et Brand USA est très clair : en dépit de l'administration Trump, les États-Unis sont prêts à accueillir des visiteurs de tous azimuts à bras ouverts.

Le président-directeur général de la US Travel Association, Roger Dow, ainsi que le président-directeur général de Brand USA, Chris Thompson, ont insisté sur l'importance de leur partenariat pour le bénéfice du tourisme aux États-Unis, maintenant plus que jamais. Tant Dow que Thompson ont survolé les dossiers chauds du Travel Promotion Act et des frais ESTA, et comment ces derniers affectent les opérations de Brand USA.

5b04392276a84372904427.jpgLa salle de rencontres / Photo: Brian Walski

« C'est tout simplement du bon sens »

Brand USA expliquait qu'elle doit être auditée et réévaluée ce qui cause certains changements administratifs, selon Roger Dow. « Ça commence avec le Travel Promotion Act approuvé par le Congrès, et duquel découlent les frais ESTA, c'est ainsi que Brand USA est financé. L'industrie du voyage doit par la suite ajouter les montants équivalents ».

Bien que les fonds ESTA soient actuellement approuvés jusqu'en 2027, l'administration Trump a remanié son budget au détriment de Brand USA. « Nous travaillons à corriger ce manque à gagner et nous avons beaucoup de support au sein du Congrès. C'est primordial que nous réautorisions ces budgets plus tôt que tard. C'est trop logique, trop d'emplois en dépendent », plaide-t-il.

Chris Thompson a ajouté que ce sont maintenant plus de 800 membres sur 40 marchés internationaux que compte Brand USA depuis sa naissance, influençant 90% du tourisme réceptif des États-Unis.

« Brand USA a été fondé en même temps que le National Travel Inclusion Office au sein du département du congrès, l'agence qui gère tout le niveau fédéral. Elle est critique à notre succès. En vertu de la loi et de notre mandat, nous devons promouvoir la totalité de nos destinations, nos 50 états, nos cinq territoires, notre District de Columbia. C'est essentiel dans notre rôle de promotion et réception des visiteurs aux États-Unis », ajoutait Chris Thompson.

Roger Dow renchérit : « Cela permet à Brand USA de démontrer la diversité de son produit à travers tous les États-Unis afin d'équilibrer les budgets de promotion entre les destinations, de façon à ce que même les plus petits offices de tourisme moins prospères puissent bénéficier d'une belle vitrine ».

5b04397f2a80c407618012.jpgLa cérémonie d'ouverture / Photo: Brian Walski

Perceptions et réalité

Impossible de passer sous silence les politiques de l'administration Trump, qui pourraient avoir un effet néfaste sur les arrivées internationales et les efforts de Brand USA. « Nous devons oeuvrer aux réels changements et dédier nos efforts sur les expériences que les visiteurs auront sur place afin de démentir les préjugés qu'ils pourraient avoir sur notre pays, et que notre message demeure clair ».

Il avançait également que les partenariats de l'organisme ont favorisé l'arrivée de 5,4 millions de visiteurs, qui, collectivement, ont dépensé 17,7 milliards de dollars. En totalisant les impacts directs et indirects, cela représente plus de 38 milliards de dollars, 51 000 emplois, cinq milliards de dollars en taxes locales. « Tout cela ne serait pas possible sans IPW, et nous en sommes très fiers », ajoutait-il.

L'importance de la profession

Le premier IPW a eu lieu en 1969, alors que seulement 67 acheteurs de 10 pays européens ont rencontré 69 fournisseurs domestiques dans une salle de bal de New York.

« Notre rapport avec les professionnels de l'industrie est critiquement important, tant sur les marchés existants qu'émergents. Nous avons récemment lancé un site web dédié à l'industrie (www.visittheusa.com/traveltrade), qui englobe tout ce qu'il y a à savoir sur la promotion des États-Unis en proposant des outils en temps réel, des itinéraires et plateformes visant à parfaite la formation des professionnels », concluait Chris Thompson.

Indicateur