Mercredi,  30 novembre 2022  11:12

France : le Canada repasse en vert


France : le Canada repasse en vert
Pax Global Media

Le Canada fait partie de groupe de 29 pays qui sont repassés au vert sur la carte du gouvernement français identifiant les zones de circulation du virus. Cette carte a été mise à jour le 3 mars dernier. Auparavant, le Canada était classé orange (depuis le 2 janvier).

LIRE PLUS – Atout France convie les pros au «Rendez-vous en France» qui se tiendra les 22 et 23 mars à Nantes 

Vert = les formalités de voyage les plus souples

Le vert s’applique aux pays et territoires connaissant une circulation négligeable ou modérée du virus. Pour les voyages depuis et vers ces pays, la France n’impose pas de formalités sanitaires particulières aux voyageurs vaccinés.

Le passage de l’orange au vert ne change pas grand-chose pour les voyageurs canadiens vaccinés. Pour rappel, depuis le 12 février 2022, plus aucun test n’est exigé au départ pour les voyageurs vaccinés au sens de la réglementation européenne. La preuve d’un schéma vaccinal complet est suffisante pour arriver en France, quel que soit le pays de provenance, comme c’était le cas avant la diffusion du variant Omicron.

Les exigences de la France pour les voyageurs non vaccinés venant d’un pays classé vert diffèrent de s’ils viennent d’un pays orange.

Ainsi, les voyageurs non vaccinés venant d’un pays de la liste verte ne sont tenus que de présenter, avant le déplacement, que le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures ou antigénique (TAG) de moins de 48 heures. Les mesures à l’arrivée (test, isolement) ont été levées le 12 février.

Cela représente une amélioration par rapport au classement orange. Les voyageurs non vaccinés provenant de ces pays doivent présenter un motif impérieux justifiant la nécessité de leur venue en France métropolitaine. Ils doivent aussi se soumettre à un test aléatoire à leur arrivée (les voyageurs déclarés positifs devant s’isoler).

Plus d’informations, cliquer ici.

Adieu masque et pass vaccinal !

Par ailleurs, mentionnons qu’à compter du 14 mars, le port du masque ne sera plus exigé dans presque tous les lieux où il l’était jusqu’alors en France. Parmi les exceptions : le transport collectif de voyageurs.

Ce même jour verra sera aussi marqué par la disparition du pass vaccinal. Toutefois, le pass sanitaire continuera d’être exigé à certains endroits (comme les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).


[Gouvernement français]







Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur