Fin de l'état d'urgence sanitaire en France, qu'est-ce que ça change ?


Fin de l'état d'urgence sanitaire en France, qu'est-ce que ça change ?
Monaco
Pax Global Media

Le régime de l'état d'urgence sanitaire en France, créé au printemps 2020, a pris fin le 1er août. 

Qu'est-ce que cela change au juste pour les voyageurs ? La nouvelle loi sanitaire entrée en vigueur simplifiera grandement la vie des voyageurs, notamment des non-vaccinés.


Fin des formalités sanitaires avant d’arriver en France

« Le dispositif de contrôle sanitaire aux frontières est levé, conformément à la loi mettant fin aux régimes d’exception créés pour lutter contre l’épidémie liée au Covid-19 », précise le gouvernement.

Les voyageurs n’ont plus aucune formalité liée à la Covid-19 à accomplir avant leur arrivée en France, en métropole comme outre-mer, et la présentation du passe sanitaire ne peut plus être exigée, quel que soit le pays ou la zone de provenance. La présentation du pass sanitaire ne peut plus être exigée, quel que soit le pays ou la zone de provenance ». De plus « plus aucune justification de voyage » (le fameux motif impérieux) ne peut être désormais exigée.


Fin de la carte de classification des pays

Les voyageurs n’ont plus à présenter d’attestation sur l’honneur de non contamination ni d’engagement à se soumettre à un test antigénique ou un examen biologique à l’arrivée sur le territoire national. Il en va de même pour les déplacements entre la métropole et chacun des territoires ultramarins.

De même, plus aucune justification du motif d’un voyage au départ de la France, en métropole comme outre-mer, ni aucune attestation de sortie du territoire n’est requise par les autorités françaises pour se rendre dans un autre pays. C’est donc la fin de la carte des pays verts, orange, rouges, tel que le rapport l'Écho touristique. Une classification qui aura duré plus d’un an, puisqu’elle avait démarré le 9 juin 2021.En revanche, les États étrangers sont susceptibles de conserver des mesures et formalités spécifiques pour l’accès à leur territoire.

Mais des mesures de frein d’urgence

Si la situation sanitaire venait à se dégrader, un dispositif d’exception pourrait être activé pour une durée maximale de deux mois, et ce, jusqu’au 31 mars 2023. Ainsi la France s'autorise des mesures de «frein d'urgence »

En cas d’émergence d’un variant dangereux, la présentation d’un test Covid négatif sera exigé pour voyager vers la France depuis l’étranger ou vers l’Hexagone depuis l’outre-mer aux personnes de plus de 12 ans. Idem pour les déplacements vers l’Outre-mer en provenance de l’Hexagone en cas de risque de saturation de l’hôpital.

Pour connaître les règles sanitaires relatives à l'entrée sur le territoire d'un autre pays, les voyageurs sont invités à consulter la rubrique « conseils aux voyageurs » du site internet du ministère de l'Europe et des affaires étrangères :  https://lnkd.in/dBJCqwq

Rappelons que s'il n’est plus obligatoire, le masque reste recommandé dans les transports et lieux clos. 

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Indicateur