Éducotour : Transat montre aux agents tout ce que la Louisiane peut offrir


Éducotour : Transat montre aux agents tout ce que la Louisiane peut offrir
L'équipe de Transat et de l'office de tourisme de la Louisiane à Houmas House.
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

Fin octobre, une délégation de l'office du tourisme de Louisiane était venue à Montréal à la rencontre des conseillers en voyages, des voyagistes et des médias du Québec pour vanter les charmes de cet état du sud-est des États-Unis.

LIRE PLUS : La Louisiane en mode séduction à l'aube du premier vol d'Air Transat

La semaine dernière, du 12 au 15 décembre 2019, c'est au tour de plus d'une vingtaine d'agents du Québec – ainsi que l'auteur de ces lignes pour PAX – de faire le chemin inverse, à l'occasion d'un éducotour organisé par Transat et l'office du tourisme de Louisiane.

« Le but de ce FAM trip de montrer aux agents de voyages comment vendre la destination en leur faisant vivre une vraie expérience de la culture en Louisiane, comme tester nos plats, séjourner dans notre hôtel et nos hébergements... Le deuxième objectif est de leur montrer également les grandes opportunités de voyage et de forfaits en dehors de La Nouvelle-Orléans. Vous pouvez faire seulement une heure de route et découvrir un monde différent» , explique Megan Ryburn, directrice exécutive de l'Office de tourisme de la Louisiane.

Même son de cloche du côté de Transat :

« Un aperçu de tout ce que la Louisiane peut offrir. Leur donner, en peu de temps, l'eau à la bouche. Leur montrer que la Louisiane n'est pas seulement La Nouvelle-Orléans. C'est une destination pour tout le monde, avec une grande variété d'expériences et d'activités pour tous les goûts », explique Marjorie Larose, représentante développement des affaires dans l'équipe des ventes de Transat.

À 3 heures de vol de Montréal avec Air Transat

Les agents ont ainsi pu profiter de la toute nouvelle liaison aérienne d'Air Transat qui dessert La Nouvelle-Orléans (NOLA) depuis Montréal-Trudeau (YUL), depuis le 3 novembre dernier, à raison de deux vols directs (les jeudis et les dimanches) chaque semaine.

LIRE PLUS : Air Transat célèbre son premier vol entre Montréal et La Nouvelle-Orléans

À l'arrivée, ils ont pu également profiter des nouvelles installations de l'aéroport international Louis Armstrong de La Nouvelle-Orléans (MSY), qui a ouvert, également début novembre, son terminal 4 flambant neuf.

« C'est un projet d'un milliard de dollars. Cela vient d'ouvrir il y a juste un mois. C'est très agréable avec beaucoup d'expériences culinaires authentiques et uniques . C'est une bonne première façon de découvrir de la Louisiane. Nous sommes heureux d'accueillir de nombreux passagers, notamment ceux d'Air Transat », indique Megan Ryburn.

Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'être du voyage, voici un résumé non exhaustif de ce que les agents ont pu découvrir durant ces quelques jours dans « l'État du Pélican ». Quatre jours pour être précis. Et pourtant, malgré la rapidité du séjour, le programme était dense, mais surtout d'une grande variété, répartie entre La Nouvelle-Orléans et la région des plantations. De quoi vraiment coller à l'expression locale :

« Laissez les bon temps rouler ! »

Des découvertes historiques

Une partie des agents en visite du Quartier français... guidé en français !

En 2018, NOLA a fêté ses 300 ans. La ville a été fondé en 1718 par un Québécois, Jean-Baptiste Le Moyne, sieur de Bienville qui lui a donné ce nom en l'honneur de Philippe, duc d'Orléans, alors régent à la tête du royaume de France.

La ville s'est d'abord développée dans le Vieux Carré français (French Quarter), que les conseillers ont pu visiter à pied, sous la houlette de guides... francophones ! L'occasion d'admirer le plus ancien quartier de la ville, ce superbe quadrilatère à l'architecture latino-créole et d'en apprendre plus dans la langue de Molière.

Un symbole touristique, mais qui cache une richesse historique abondante, avec de nombreux quartiers tout aussi intéressants à visiter – Faubourg Marigny, parc Louis Armstrong, Mid-City (Esplanade Avenue), les nombreux cimetières, City Park, Garden District – qu'il serait dommage de ne pas faire découvrir aux clients de passage à NOLA pour embarquer dans un navire de croisière.

« Une croisière au départ de cette ville va généralement vers les Caraïbes de l'ouest. Tu peux donc faire le même itinéraire qu'au départ de la Floride. Chez Transat, on veut que les croisiéristes à la Nouvelle-Orléans restent un peu plus long et n'hésitent pas à ajouter une extension, avant ou après, pour profiter de la destination », reconnait Marjorie Larose.

LIRE PLUS : Disney Cruise Line annonce son retour à la Nouvelle-Orléans en 2021

Toujours au niveau historique, les conseillers en voyages ont été servis avec la visite de la région des plantations. Un territoire dans lequel les maisons de la région, un mélange de styles d’architecture créole, antillaise et anglaise d’avant-guerre, racontent l'histoire mouvementée de cet état du « Vieux Sud », le commerce triangulaire et la vie quotidienne dans les plantations.

Oak Alley Plantation

Parmi ces grandioses demeures appartenant autrefois aux riches planteurs créoles de coton et de canne à sucre, aujourd'hui des musées, citons :

  • Oak Alley Plantation, la plus connue des plantations, avec sa célèbre rangée d'arbres centenaires.
  • Houmas House, trésor caché qui offre une expérience complète avec une visite guidée en costume, des jardins magnifiques, un restaurant réputé, un musée sur le Mississippi et un hôtel.
  • Laura Plantation, un voyage historique dans une maison créole à la rencontre de quatre générations de la même famille : blanc, noir, esclave, propriétaire. Des visites en français sont proposées trois fois par jour (11h, 13h et 15h), tous les jours.

Houmas House

Visitées par les agents à la mi-décembre, les deux premières s'étaient parées pour l'occasion de leurs habits de Noël avec de nombreuses décorations et des sapins richement garnis, le tout dans une ambiance légèrement mystique avec une brume collante. Atmosphère garantie !

De l'eau partout !

Une histoire qui s'inscrit dans un territoire si particulier. Peu importe le chemin ou la direction que vous emprunterez à partir de La Nouvelle-Orléans, vous tomberez sur le Mississippi, une rivière, un étang, un lac. L'eau est partout.

Une richesse, un trésor naturel, à l'origine de la création des bayous. Il est possible de parcourir ces étendues d'eau, formées par les anciens bras et méandres du Mississippi, en bateau ou en kayak, pour aller la faune, notamment les alligators. 

Ce fut le cas au Cajun Pride Swamp Tours, en compagnie de Captain Bishop, un personnage haut en couleur, capable d'être à la barre tout en faisant l'animateur et l'ambianceur, en parlant de la faune, de la flore, de l’histoire des lieux et de la bouffe. Il est ainsi capable de réciter la liste de tous les plats possible à déguster en Louisiane. Une performance de 5 minutes qui rappelle celle de Bubba dans le film Forrest Gump.

Captain Bishop

Des découvertes gastronomiques

Si l'histoire est riche en Louisiane, leur gastronomie l’est tout autant. Un mélange savoureux à la croisée des influences française, espagnole, africaine et créole. À l'image du Gumbo, plat traditionnel et résultat du mélange entre des okras (légumes pimentés africains), des épices (créoles), le roux (base de sauce française), du riz et des fruits de mer.

Il y a aussi le Jambalaya (recettes de viandes à base de riz proche de la paella espagnol), la soupe de tortue, le sandwich Po Boy, les huîtres, les crevettes... 

Les beignets du Café du Monde

Pour les becs sucrés, il faut absolument goûter aux beignets du Café du Monde, véritable institution de La Nouvelle-Orléans, ouvert 24h / 24 dans le Quartier Français. Très achalandé, notamment l'après-midi (comptez une heure d'attente pour s'installer), le café a ouvert plusieurs succursales et points de vente dans la ville où il est possible de déguster les mêmes savoureux beignets, vendus par lot de trois sous une montagne de sucre glace, sans attendre plus que de raison. Il y a même une boutique à l'aéroport MSY pour ceux qui voudraient se sucrer le bec une dernière fois avant de reprendre l'avion. 

De la musique et la fête 

La Nouvelle-Orléans est sans conteste l'une des villes les plus festives au monde. Lieu de naissance du jazz, berceau de nombreux jazzmen, comme Louis Armstrong ou Sidney Bechet, ce n'est pas un cliché de dire que l'on peut entendre de la musique partout, de jour comme de nuit, dehors dans la rue, à l'intérieur dans les bars et les cafés.

Symbole de ce bouillonnement, la célèbre rue Bourbon (Bourbon Street) qui se transforme, dès la fin de l'après-midi, en une grande fête à ciel ouvert avec de nombreux badauds qui viennent boire, écouter de la musique, danser, rire, s'amuser... Bruyant, foisonnant, dément, surréaliste, foutraque sont autant d'adjectifs pour décrire l'ambiance qui y règne. À voir au moins une fois dans sa vie !

Plus calme, mais tout aussi jazzy, le Faubourg Marigny (la rue Frenchman Street) est le lieu des clubs de jazz pour les puristes : le Blue Nile, Three Muses, le Café Negril, le Spotted Cat Music ou encore le Snug Harbour Jazz Bistro sont autant de lieux pour apprécier cette musique et ses dérivés. 

Autre grand moment festif, le Mardi Gras. Plus qu'une seule journée (le 25 février en 2020), c'est toute une saison de fête, qui commence à l’épiphanie le 6 janvier. Les premières grandes parades commencent 10 à 12 jours avant Mardi Gras. Au total, NOLA en organise une quarantaine. Des défilés qui, pour certains, prennent toute la journée, de 8h du matin jusqu'à tard le soir !

Pour ceux qui visitent NOLA en dehors de cette période, il est toujours possible d'en goûter le parfum en visitant le Blaine Kern's Mardi Gras World, l'entreprise familiale de quatre générations spécialisée dans la création des chars des parades dans laquelle sont entreposés de nombreux éléments festifs des saisons précédentes et de ceux à venir.

Mais aussi...

  • L'hôtel Monteleone (dans le Quartier Français) et son Carousel Bar & Lounge, avec un vrai carrousel tournant dedans !
  • Le New Orleans Jazz Museum, où l'on peut notamment pour admirer notamment la première trompette de Louis Armstrong.
  • Le National WWII Museum à La Nouvelle-Orléans.
  • Le tramway de La Nouvelle-Orléans pour découvrir Garden District et ses riches propriétés.
  • Le vaudou. Pour une première expérience, allez au New Orleans Historic Voodoo Museum, dans le Quartier Français.
  • Les cimetières avec ses caveaux : toutes le tombes sont érigées, non pas dans le sol, mais au-dessus, en raison de la présence des nombreuses nappes phréatiques. 
  • Les Saints, l'équipe de football de La Nouvelle-Orléans et son stade monumental, le Mercedes-Benz Superdome.
  • Le magasinage au Lakeside Shopping Center & Louisiana Tax Free.

Pour plus d'informations sur la Louisiane, consultez le site internet louisianatravel.com/canada

Plus de photos du FAM Trip ci-dessous !

Indicateur