Dimanche,  5 décembre 2021  19:14

Exigence d’un test COVID négatif pour entrer à Cuba dès janvier : ça se confirme, mais...


Exigence d’un test COVID négatif pour entrer à Cuba dès janvier : ça se confirme, mais...

MISE À JOUR (25 décembre) : Le ministère de la Santé publique de Cuba vient de confirmer que tous les voyageurs internationaux devront bientôt présenter un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures précédant leur arrivée par un laboratoire certifié de leur pays d’origine. Toutefois, contrairement aux informations qui ont circulé officieusement jusqu’ici, cette exigence s’appliquera à compter du 10 janvier 2021 (et non pas à partir du 1er janvier).

LIRE PLUS – Cuba confirme l’exigence d’un test PCR négatif, mais à partir du 10 janvier 




MISE À JOUR (24 décembre, 12 h) : Sur la page Facebook du groupe privé Passion Varadero, une conseillère a publié une information qui nuance considérablement celles du Quai d’Orsay et de Minrex, présentées ci-dessous.

Selon cette information – que PAX n'a pu vérifier, mais qui proviendrait d’une source consulaire cubaine –, l’exigence d’un résultat négatif au test COVID fait avant le départ ne s’appliquerait PAS aux passagers ayant réservé un forfait pour séjourner dans un tout inclus. Elle ne s’appliquerait qu’aux passagers ayant réservé le vol seulement en vue de séjourner chez l’habitant.

La source consulaire de la conseillère aurait aussi indiqué que cette information sera publiée sous peu sur le site gocuba.com. Au moment de mettre en ligne, elle n’y était pas encore. À suivre !

LIRE PLUS – Cuba s'apprête-t-il à exiger un certificat PCR COVID-19 négatif des voyageurs dès janvier ? 




Plus tôt cette semaine, PAX faisait état d’informations non officielles selon lesquelles, à partir du 1er janvier, la présentation d’un résultat négatif au test COVID sera exigée de tous les voyageurs internationaux arrivant à Cuba. 

Il semble que ça se confirme !

PAX n’a toujours pas obtenu de corroboration sur cette nouvelle exigence de la part de la section Tourisme du Consulat général de Cuba.

Par ailleurs, la page consacrée à Cuba du site d’Affaires mondiales Canada  n’en fait toujours aucune mention non plus.

Le Quai d’Orsay confirme

Toutefois, dans d’autres pays, des sources équivalentes mentionnent bel et bien la nouvelle directive. Ainsi, le Quai d’Orsay – soit le ministère des Affaires étrangères de la France – affiche désormais l’avis suivant :

« A partir du 1er janvier 2021, le résultat négatif d’un test PCR effectué moins de 72H avant l’arrivée à Cuba et réalisé par un laboratoire certifié dans le pays d’origine doit être présenté par tout voyageur souhaitant entrer sur le territoire cubain. »

Sur le site du Minex

Cette information se trouve aussi, depuis hier (23 décembre), sur le site du ministère des Affaires étrangères de la République de Cuba (Minrex), sur la page de l’Ambassade de Cuba en France

« Nous informons tous les clients du Consulat général de Cuba en France qu’en raison de la situation épidémiologique internationale liée au Covid-19, à partir du 1er janvier 2021, tous les voyageurs en provenance de l’étranger sont contraints de présenter un résultat de test TR-PCR pour la détection du SARS Cov-2, réalisé par un laboratoire agréé du pays d’origine dans les 72 heures avant de leur arrivée à Cuba, et cela sans préjudice des mesures hygiéniques et sanitaires déjà mises en place aux frontières cubaines. »


(Capture d'écran)


D’abord le Directorio Cubano

Rappelons que c’est le site web d’actualité Directorio Cubano qui a d’abord évoqué l’information dans un premier reportage (en espagnol).

Reconnaissant que plusieurs de ses lecteurs doutaient d’une information n’ayant pas été confirmée par une source officielle cubaine, le journal est revenu sur le sujet dans un deuxième article, pour démontrer qu’il ne s’agissait pas d’une « fake news » (en anglais dans le texte).

Dans ce deuxième article, Directorio Cubano tente aussi de répondre à une question que se posent, dit-il, plusieurs de ses lecteurs : qu’advient-il du test PCR obligatoirement effectué à l’aéroport à l’arrivée du passager à Cuba.

Selon Directorio Cubano, la réponse à cette question se trouve à la toute fin de la note du Minrex :

« … et cela sans préjudice des mesures hygiéniques et sanitaires déjà mises en place aux frontières cubaines. »

Autrement dit, toutes les mesures précédentes continuent de s’appliquer, interprète Directorio Cubano.

Pas contents !

Sur la page Facebook de Directorio Cubano, les réactions à la nouvelle sont nombreuses et, apparemment, plutôt favorables à la mesure, dans l’ensemble.

Parmi les voix discordantes, on remarque celle d’une Canadienne qui fait remarquer que beaucoup de ses concitoyens devront annuler leur vol du 3 janvier

« Il leur sera IMPOSSIBLE de passer le test et de recevoir les résultats s'ils doivent respecter les 72 heures puisque les cliniques seront fermées les 31 décembre et 1er janvier. Et pour ceux qui pourront passer un test le 2 janvier (si possible), le délai pour le résultat est d'au moins 48 heures, mais généralement de 72 heures. J'espère sincèrement que le gouvernement cubain sera en mesure de comprendre la situation et de faire une "exception". Sinon, les avions seront probablement vides... »

Ses préoccupations rejoignent celles qu'un conseiller dépité a transmis à PAX.

« Si c’est vrai, c’est de la m… pour plusieurs voyageurs sur le court terme. Le 1er janvier, c’est comme demain, ça. Ceux qui partent le 2-3-4.... bonne chance ! » 


Indicateur