Jeudi,  23 septembre 2021  22:13

Et la première « capitale culinaire » du monde est…


Et la première « capitale culinaire » du monde est…
Pax Global Media

Le 29 juin, la World Food Travel Association (WFTA) a annoncé la nomination de la Grenade et ses îles sœurs Carriacou et Petite Martinique comme la première « capitale culinaire » du monde.

LIRE PLUS – Tourisme culinaire : un nouveau cybermarché voit le jour pour les pros 

Culinary Capitals est un programme de tourisme régénérateur conçu par la WFTA pour attirer l'attention sur les cultures culinaires du monde entier, alors que l'industrie du tourisme commence à se rétablir après sa longue pause.

Attirer les voyageurs perspicaces

Le Grenada Tourism Authority (GTA) considère cette reconnaissance comme une grande réalisation pour la Grenade.

« Nous sommes connus dans le monde entier sous le nom de l'épice des Caraïbes. Il est donc approprié que nous soyons la première île des Caraïbes à obtenir cette désignation », a déclaré Kirl Grant-Hoschtialek, chef de la direction par intérim du GTA.

Il ajoute :

« Cela attirera sans aucun doute des voyageurs perspicaces qui aspirent à explorer le lien entre la nourriture et la culture et qui veulent s'assurer que chaque plat qu'ils dégusteront pendant leurs vacances aura un goût incroyablement délicieux! »

Maintenant que la culture culinaire unique de la Grenade est officiellement reconnue, le GTA se dit prêt à promouvoir la destination auprès des « voyageurs gourmands », à développer davantage l'offre de tourisme culinaire de l'île et à faire connaître la Grenade aux consommateurs qui voyagent pour vivre des expériences culinaires mémorables.

Un processus rigoureux

La WFTA souligne que son programme Culinary Capitals accrédite les destinations admissibles par le biais d'un processus de mise en candidature rigoureux. Le programme ne se limite donc pas à la simple reconnaissance obtenue.

Les destinations retenues bénéficient également d'un soutien en matière de marketing et de stratégie pour l'année à venir, afin de mettre à profit leur nouveau surnom dans leurs efforts de marketing de destination.

« Les petites destinations comme la Grenade ont besoin de tous les avantages concurrentiels et c'est ce que leur offre le programme Culinary Capitals, affirme Erik Wolf, directeur exécutif de la WFTA. Actuellement, les voyageurs gourmands et avertis ajoutent des destinations comme la Grenade à leur liste de voyage et attendent impatiemment le moment où ils pourront sauter dans l'avion de nouveau. »

Un profil alimentaire épicé

La WFTA souligne que l’intégration des épices dans la cuisine de la Grenade a donné lieu à un profil alimentaire national robuste et savoureux.

« Des restaurants gastronomiques aux restaurants au bord de la mer en passant par la cuisine de rue, il est indéniable que les Grenadiens ont le goût et le flair pour cuisiner des plats absolument délicieux. Les îles sont parfaitement placées comme capitale culinaire, avec leurs nombreux atouts culinaires distinctifs à mettre en valeur », souligne l’Association.

Parmi les exemples figurent la tradition du saraka, le pot à feu typique national appelé « oil down », le chocolat, la crème glacée à la muscade, les rhums artisanaux et, bien sûr, les nombreuses utilisations des épices sur l'île, tant dans la nourriture qu'à des fins médicinales et de bien-être.

« Pour les voyageurs aimant la nourriture et les boissons, la désignation de Culinary Capitals leur offre de nouveaux choix grâce à des destinations peu visitées, ce qui est exactement ce qu'ils recherchent après la pandémie », conclut la WFTA.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur