Samedi,  28 novembre 2020  23:15

Dépistage avant le voyage : Air Canada et WestJet font équipe avec Hawaï


Dépistage avant le voyage : Air Canada et WestJet font équipe avec Hawaï
Pax Global Media

À compter du 24 novembre, les voyageurs qui souhaitent éviter la quarantaine obligatoire de 14 jours à Hawaï devront fournir le résultat d’un test de dépistage de la COVID-19 fait par un testeur/dépisteur partenaire attitré.

LIRE PLUS – Hawaï : une preuve de test de dépistage négatif de la COVID-19 pour éviter la quarantaine 

Si le résultat de ce test n’est pas disponible avant l’embarquement pour la dernière liaison du voyage vers la destination, le voyageur devra faire une quarantaine de 14 jours ou de la durée de son voyage si celle-ci est plus courte que 14 jours.

Ces nouvelles procédures s’appliquent aux vols transpacifiques domestiques et aux vols internationaux qui partent d’endroits où les programmes de prédépistage requis par l’État d’Hawaï sont en place.

Les labos d'Air Canada et WestJet en sont !

Bonne nouvelle : les laboratoire reconnus par Air Canada et WestJet font partie des testeurs/dépisteurs partenaires attitrés de l’État d’Hawaï.

En effet, le gouverneur de l’État, David Ige, a annoncé que les voyageurs qui prennent un vol du Canada vers Hawaï à compter de la mi-décembre pourront éviter la quarantaine s’ils font un test de dépistage de la COVID-19 offert par des laboratoires reconnus par Air Canada et WestJet.

Non seulement ce test devra avoir été fait dans les 72 heures précédant le vol vers l’État d’Hawaï, mais le résultat devra être négatif et accessible avant le départ. Les voyageurs qui ne pourront rencontrer ces exigences devront faire la quarantaine.

Le programme Safe Travels d’Hawaï

Le programme de dépistage avant voyage est l’une des nombreuses composantes du programme Safe Travels d’Hawaï qui font que chaque étape du processus de voyage – du dépistage avant l’arrivée jusqu’aux hébergements et expériences à destination après l’arrivée – est plus sécuritaire.

Par ailleurs, rappelons que les Canadiens qui voyagent à l’étranger doivent encore se soumettre à une quarantaine de 14 jours une fois de retour au pays. Par ailleurs, les restrictions de voyage entre les États-Unis et le Canada sont toujours en vigueur.

Indicateur