Cuba : le test PCR n'est PAS requis avant d'entrer pour les Canadiens vaccinés


Cuba : le test PCR n'est PAS requis avant d'entrer pour les Canadiens vaccinés
[gocuba.ca]
Pax Global Media

« Le test PCR Covid n'est PAS requis avant d'entrer à Cuba pour les voyageurs vaccinés. »

L’Office du tourisme de Cuba au Canada a apporté cette précision concernant les exigences pour les passagers canadiens sur son site gocuba.ca. La mise à jour a été faite le 4 janvier – en gros caractères ! 

Depuis quelques jours, une certaine confusion régnait quant à cette exigence, et ce, tant chez les professionnels que chez le public. Cette confusion venait vraisemblablement du fait que Cuba exigera effectivement, à compter du 5 janvier, un test PCR pour les ressortissants de certains pays (dont la France). Cette exigence ne s’applique toutefois pas aux Canadiens.

LIRE PLUS – Cuba ne fermera pas et ne prévoit pas de changements dans ses exigences d'entrée 

Les exigences pour les Canadiens

Pour les Canadiens voyageant à Cuba, l’Office du tourisme rappelle que les documents nécessaires sont les suivants :

  • le passeport en cours de validité;
  • la carte de tourisme (incluse et délivrée à bord de l'avion);
  • l’assurance médicale couvrant la COVID;
  • la preuve de vaccination (copie numérique ou imprimée).

En ce qui concerne l’assurance médicale couvrant la COVID, l’Office du tourisme de Cuba mentionne que ceux qui ne pourraient pas l’obtenir au Canada peuvent l’obtenir à l'aéroport de Cuba ou en ligne, à cubatravel.cu.

En ce qui concerne la preuve de vaccination, l’Office rappelle que tous les vaccins et toutes les combinaisons de vaccins approuvés par Santé Canada sont aussi acceptés par Cuba.

Pour leur part, les Canadiens non vaccinés doivent présenter le résultat négatif d’un test PCR réalisé dans les 72 heures précédant leur entrée à Cuba.

Quant aux enfants de moins de 12 ans, ils sont dispensés de présenter un certificat de vaccination ou un test PCR.

Depuis le 1er janvier : le formulaire D’Viajeros

L’Office du tourisme rappelle aussi que, depuis le 1er janvier, les voyageurs doivent fournir des informations préalablement à leur entrée à Cuba. Pour ce faire, ils sont invités à remplir le formulaire disponible sur le site de D’Viajeros.

Dans le passé, les clients recevaient ces formulaires à bord, mais depuis le 1er janvier 2022, ne sont plus disponibles les copies papier de la carte internationale d'embarquement et de débarquement, du formulaire de déclaration de douane et de l’affidavit de santé du voyageur.

« Tous les voyageurs doivent fournir des informations en ligne dans les 72 heures suivant leur départ pour Cuba. Une fois que vous l'aurez fourni, vous recevrez un code QR par e-mail. Vous devez présenter une version électronique ou imprimée du code QR aux autorités à votre arrivée », explique l’Office.

LIRE PLUS – Le système D'Viajeros pour accéder à Cuba : ça sera officiel le 1er janvier 

Pour rentrer au Canada

L’Office du tourisme souligne que le test PCR dont les Canadiens ont besoin pour rentrer au Canada est effectué directement dans les hôtels. Le coût est de 30 $ US, payable localement par carte de débit Visa/Visa ou carte de crédit Visa via les banques canadiennes.

« Si votre test est positif à Cuba, vous serez emmené dans un centre d'isolement jusqu'à ce que votre test soit négatif, les compagnies aériennes n'autorisent pas les passagers positifs à embarquer dans l'avion (AUCUNE EXCEPTION) », prévient l’Office.

Le CUP, seule monnaie légale à Cuba

Le peso national cubain (CUP) est désormais la seule monnaie légale à Cuba. On ne peut plus utiliser ou échanger des pesos cubains convertibles (CUC).

On ne doit pas non plus utiliser de dollars américains nulle part à Cuba. Les banques n'acceptent pas cette devise.

En revanche, « la monnaie canadienne est largement acceptée », souligne l’Office.

À cet égard, Affaires mondiales Canada (AMC) précise, dans ses conseils aux voyageurs, qu’on peut échanger ses dollars canadiens contre des CUP sans frais :

  • aux bureaux de change dans les aéroports internationaux de Cuba;
  • dans les banques;
  • dans les grands hôtels;
  • dans les bureaux de change officiels (cadeca).

AMC prend soin de souligner qu’il est illégal de changer de l'argent dans la rue ou à tout autre endroit non autorisé.

Changer les CUP en CAD...

Du même souffle, le ministère rappelle aussi qu’il est strictement interdit d'importer ou d'exporter des CUP.

« Après avoir passé les douanes dans un aéroport cubain, vous pourrez effectuer vos achats par carte de crédit ou en argent comptant (CAD ou EURO). Lorsque vous quittez Cuba, pensez à changer vos CUP en dollars canadiens avant votre départ car il se peut que les CAD ne soient pas disponibles à l’aéroport », recommande AMC.

À ce propos, notons que la recommandation d’AMC diffère de celle de l’Office du tourisme de Cuba. Celui-ci recommande aux Canadiens de ne pas échanger des dollars canadiens contre des CUP, sauf s’ils prévoient de voyager en dehors des zones touristiques (où les paiements se font en CUP) – « puisque vous ne pourrez pas changer les pesos restants en canadiens à la fin des vacances », indique l’Office de tourisme.

L’Office ajoute que la meilleure devise pour les pourboires est le dollar canadien ou le peso local.

Cartes de crédit

En ce qui concerne l’usage des cartes de crédit, AMC rappelle que celles émises par des institutions financières américaines ou affiliées à des banques américaines ne sont pas acceptées à Cuba.

Les autres cartes de crédit sont en général acceptées dans les grands établissements et dans les centres de villégiature qui font partie de chaînes internationales – mais pas dans les restaurants privés (paladares) et les hôtels privés (casas particulares).

L’Office de tourisme de Cuba confirme que, dans les hôtels et les zones touristiques, les paiements ne sont acceptés qu'avec les cartes de débit/visa bancaires canadiennes ou les cartes de crédit Visa.

« Les clients qui n'ont pas de carte de crédit peuvent acheter une carte prépayée Cuba à l'aéroport, dans les bureaux de change et dans les centres de villégiature », signale toutefois l’Office.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur