Colombie-Britannique : les restrictions de voyage en vigueur (au moins) jusqu’au 15 juin


Colombie-Britannique : les restrictions de voyage en vigueur (au moins) jusqu’au 15 juin
Vancouver (Lee Robinson)
Pax Global Media

« Nous avons fait un voyage long et fatigant, et maintenant nous pouvons commencer à tracer la voie vers des jours meilleurs », a déclaré la Dre Bonnie Henry, directrice de la santé de la Colombie-Britannique, en présentant un plan en quatre étapes « pour une relance sure et réfléchie ».

LIRE PLUS – La Colombie-Britannique décourage les voyages non essentiels vers la province 

Alors que plus de 60 % de la population adulte a reçu sa première dose d’un vaccin et que le nombre de cas de COVID-19 et d’hospitalisations baisse graduellement, le plan prévoit un retour lent et graduel à une vie plus normale.

Des protocoles de santé et de sécurité, comme le port du masque et la distanciation physique, demeureront en place et obligatoire durant les deux premières étapes.

Bien qu'il y ait des dates approximatives, le plan sera guidé par les données, et non par les dates. En fait, la progression des étapes dépendra d’abord du nombre d'adultes vaccinés, du nombre de cas de la COVID-19, des hospitalisations et des décès, en tenant compte des éclosions. On ne passera pas à l'étape suivante tant qu'il ne sera pas possible de le faire en toute sécurité en se basant sur les conseils de la santé publique et de dernières données disponibles.

1re étape

Dans le cadre de la première étape, qui a commencé le 25 mai, les restrictions de voyage sont prolongées et les voyages récréatifs ne sont autorisés aux résidents de la Colombie-Britannique que dans leur propre région. Les hôtels et autres fournisseurs d'hébergement sont encouragés à accueillir les clients de leur région seulement.

  • Un maximum de cinq visiteurs ou un ménage permis pour les rassemblements personnels à l’intérieur
  • Un maximum de dix personnes pour les rassemblements personnels à l’extérieur
  • Un maximum de dix personnes pour les rassemblements assis organisés à l’intérieur avec un plan de sécurité lié à la COVID-19.
  • Un maximum de 50 personnes pour les rassemblements assis organisés à l’extérieur avec un plan de sécurité lié à la COVID-19.
  • Le service en salle et en terrasse extérieure avec un maximum de six personnes avec un plan de sécurité
  • Reprendre les activités sportives à l’extérieur (jeux) sans spectateurs, les exercices de faible intensité en salle avec un plan de sécurité
  • Retour progressif dans les lieux de travail
  • L’ordonnance sur le port des masques à travers la province, les protocoles de sécurité commerciale et les mesures de distanciation physique restent en place
  • Retour des rassemblements religieux à l’intérieur en personne (capacité réduite)

2e étape

La deuxième étape pourrait débuter au plus tôt le 15 juin – si 65 % des adultes ont alors reçu la première dose du vaccin et si le nombre de cas est bas et que les hospitalisations liées à la COVID-19 sont en baisse.

Le cas échéant, les restrictions de voyage provinciales seront levées – mais on avise de consulter les avis locaux. Les hôtels et autres fournisseurs d'hébergement peuvent accueillir les clients « de partout à travers la province ».

  • Un maximum de 50 personnes pour les rassemblements sociaux à l’extérieur
  • Un maximum de 50 personnes pour les rassemblements assis organisés à l’intérieur (les salles de réception, les cinémas, le théâtre) avec un plan de sécurité lié à laCOVID-19.
  • Processus de consultation pour se préparer pour de plus grands rassemblements à l’intérieur et à l’extérieur avec un plan de sécurité
  • Les activités sportives à l’intérieur (jeux) et les exercices de groupe à intensité élevée en salle avec un plan de sécurité
  • Spectateurs aux activités sportives (un maximum de 50personnes)
  • L’ordonnance sur le port des masques à travers la province, les protocoles de sécurité commerciale et les mesures de distanciation physique restent en place

La Colombie-Britannique prévient qu’avant les étapes 3 et 4, les associations sectorielles travailleront avec la santé publique et WorkSafeBC pour mettre à jour les lignes directrices par secteur afin de respecter les dernières directives de santé publique.

« Toutes les mises à jour des plans de sécurité au travail devront être prêts d'ici le 1er juillet avant de passer à l'étape 3. Ces plans seront basés sur les dernières lignes directrices sectorielles », précise-t-on.

3e étape

La troisième étape devrait commencer au plus tôt le 1er juillet – si 70 % des adultes ont alors reçu la première dose du vaccin et si le nombre de cas et d'hospitalisations demeurent en baisse.

L’état d’urgence provincial et l’état d’urgence de santé publique seront alors levés. On assistera au retour à la normale pour les rassemblements personnels à l’intérieur et à l’extérieur.

  • La capacité sera accrue pour des rassemblements organisés à l’intérieur et à l’extérieur avec des plans de sécurité.
  • Les boîtes de nuit et les casinos rouverts avec des limites de capacité et des plans de sécurité
  • Nouvelles directives de santé publique et de lieux de travail concernant les équipements de protection individuelle, la distance physique et les protocoles commerciaux

4e étape

Le début de la quatrième étape est prévu au plus tôt le 7 septembre, si plus de 70 % des adultes ont reçu la première dose du vaccin et si le nombre de cas est bas et stable, tout comme les hospitalisations.

On reviendra alors à un contact social normal.

  • Capacité accrue pour de plus grands rassemblements organisés
  • Aucune limite sur le nombre de spectateurs aux activités sportives à l’intérieur et à l’extérieur
  • Commerces opérant avec de nouveaux plans de sécurité

Pour en savoir plus sur les restrictions actuelles de voyage en Colombie-Britannique, cliquer ici.  



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur