Mercredi,  8 février 2023  12:20

Cinq nouvelles raisons de (re)découvrir l'Irlande en 2023


Cinq nouvelles raisons de (re)découvrir l'Irlande en 2023

Musées, célébrations, sorties de films, attractions... Tourism Ireland présente quelques nouveautés qui, selon elle, feront de l'Irlande « une must-see destination en 2023 ».

L’organisation responsable du marketing touristique de la destination rappelle d’abord qu’en 2023, l'île d’Irlande célébrera une étape vitale dans son histoire : le 25e anniversaire de la signature des accords du Vendredi Saint – qui ont mis fin à 3 décennies de conflits, faisant de l’île une destination accueillante et sûre.

Ci-dessous, nous reproduisons quelques nouveautés qui s'ajouteront aux attractions légendaires de l’Irlande en 2023, en plus de cette célébration historique.


LIRE PLUS – Sur les traces de U2 à Dublin 




À gauche : National Famine Museum. / À droite : CS Lewis Square, Belfast. [Tourism Ireland]

1. Littérature : l'âme de l'île d'Émeraude

Quiconque met le pied sur l'île se rend vite compte de l’amour des Irlandais pour leurs auteurs. Si, en 2022, Ulysse de James Joyce tenait la vedette en raison des célébrations de son centenaire, en 2023, d'autres œuvres et auteurs phares de la littérature irlandaise occuperont le devant de la scène, comme Oscar Wilde ou C.S. Lewis (Le Monde de Narnia).

À partir de cet été et pour la première fois, il sera possible de visiter la chambre des enfants d'Oscar Wilde dans la maison où il vécut avec sa famille lorsqu'il était enfant, un bâtiment de 1760 situé dans le centre de Dublin, sur Merrion Square. C'est actuellement un musée et un centre d'interprétation et son directeur créatif, Martin Burs, organise depuis quelques semaines une visite guidée axée sur la vie de famille de l'auteur irlandais, dont les parents furent assez célèbres dans le Dublin victorien.

2023 sera aussi, sur le plan littéraire, une année importante pour Belfast, ville où naquit C.S. Lewis il y a 125 ans (en 1898). Pour rendre hommage à l'auteur du Monde de Narnia, on peut visiter les lieux les plus significatifs de sa vie à Belfast, comme le C.S. Lewis Square, un espace public de rencontre culturel et artistique qui multiplie les références à son œuvre - en témoignent les 7 magnifiques sculptures, signées par l’artiste irlandais Maurice Harron, qui représentent M. Tumnus, Maugrim, la Sorcière Blanche, M. et Mme Castor, la Table de pierre, le Rouge-gorge et le lion Aslan… des figures emblématiques de l’œuvre du Monde de Narnia ! Une nouvelle édition du C. S. Lewis Festival aura lieu en novembre, l'occasion idéale pour célébrer la créativité et l'imagination de l'auteur à travers une multitude d'activités programmées sur un week-end, allant des visites guidées de la ville à pieds aux conférences, en passant par les festivals de cinéma, les contes et autres activités pour les enfants.


2. Tourisme cinématographique : la tendance voyage de 2023

L'île d'Émeraude a une réputation bien établie de lieu de tournage de productions mythiques telles que Star Wars, Il faut sauver le soldat Ryan ou Braveheart. Impossible également de ne pas mentionner Game of Thrones, série à succès tournée majoritairement en Irlande du Nord et offrant aux visiteurs depuis 1 an la fabuleuse attraction Game of Thrones Studio Tour. 2023 sera encore une grande année pour la culture cinématographique et sérielle de l'île, avec plusieurs tournages et avant-premières prévus au cours de l'année.

Parmi les films les plus remarquables figurent Les Banshees of Inisherin, en salles depuis le 28 décembre 2022, et Donjons et Dragons, qui devrait sortir en France le 12 avril 2023. Le premier, acclamé par la critique et fort de 8 nominations aux Golden Globes, met en vedette les paysages dramatiques et battus par les vents des îles d'Aran et d'Achill, sur le Wild Atlantic Way, la côte sauvage de l’ouest irlandais. Le second traverse des sites spectaculaires d'Irlande du Nord, tels que Belfast, Carrickfergus, Clandeboye Estate (Bangor) et Strangford (Comté de Down).

Côté séries, la deuxième saison de Vikings : Valhalla, tournée dans le comté de Wicklow, sera diffusée sur Netflix le 12 janvier 2023 tandis que Ridley Scott produira, pour Amazon Prime, Blade Runner 2099, une minisérie tournée en Irlande du Nord se passant 50 ans après la première suite de la saga Blade Runner. 


À gauche : Paysage du film Les Banshees of Inisherin. / À droite : Titanic Belfast. [Tourism Ireland]


3. Le Titanic : encore plus présent à Belfast

Avec « Dream Pursuit » comme nouveau thème, l’attraction Titanic Belfast fermera ses portes en janvier et février 2023 pour la première rénovation majeure depuis son ouverture en 2012.

Depuis son inauguration il y a 10 ans, le musée a accueilli plus de 7 millions de visiteurs de 145 pays et a généré environ 430 millions de livres sterling de dépenses directes en Irlande du Nord. Avec ce lifting, l'objectif est d'offrir une expérience visiteur encore plus riche et émotionnelle et de positionner le Titanic Belfast comme une attraction incontournable pour tout voyageur international.

Durant les deux premiers mois de l'année, les voyageurs pourront continuer à découvrir l'histoire du Titanic autour du musée et visiter l'ancienne station de pompage du navire, qui vient d'être transformée en distillerie. Ce nouveau lieu insolite et unique oonserve machines d'origine et les éléments historiques. Titanic Distillers y produira et embouteillera ses produits et les visiteurs pourront étoffer leurs connaissances sur la tradition du whiskey à Belfast.


4. Nouveau musée de la famine : un drame irlandais 

La Grande Famine fut l'un des épisodes les plus tragiques de l'histoire de l'Irlande, mais aussi de celle de l'Europe au XIXe siècle. Elle fit des ravages en Europe dans les années 1930 et 1940 et dévasta l'île d'Irlande, avec plus de 2 millions de personnes ayant émigré ou trouvé la mort - soit près d'un quart de la population.

Le National Famine Museum à Strokestown Park (comté de Roscommon) dépeint ce moment tragique de l'histoire grâce à une exposition permanente interactive et à la plus importante collection d’archives existant sur la famine en Irlande. Il est situé sur le domaine du major Denis Mahon, premier propriétaire terrien assassiné pendant la famine, à l’origine de la constitution de cet extraordinaire fonds documentaire.

L'exposition fait voyager les visiteurs à travers l'histoire de la Grande Famine et montre la façon dont les événements survenus au domaine de Strokestown ont conduit à l'émigration forcée, en 1847, de ses 1 490 habitants, qui durent marcher jusqu'à Dublin avant de mettre le cap sur l’Amérique du Nord à bord des « cercueils flottants ».

Le National Famine Way est un sentier pédestre de 165 km balisé qui suit le Royal Canal et relie le National Famine Museum au mémorial de la famine à Dublin, à côté du musée EPIC de l'immigration. On peut le suivre, tout ou partie, à pieds ou à vélo, agrémenté d'une application gratuite contée par Daniel Tighe, 12 ans, l'un des marcheurs de la famine de Strokestown, qui survécut au dramatique voyage au Québec en 1847.


À gauche : Strokestown Park. / À droite : Royal Canal. [Tourism Ireland]


5. Marcher sur la voie de la durabilité : des routes vertes pour une île verte

Les projets de voies vertes pour 2023 s'inscrivent dans le cadre de la Stratégie pour le futur développement des voies vertes nationales et régionales, lancée par le gouvernement irlandais en 2018.

Depuis lors, d'importants investissements financent des projets ambitieux tels que le Royal Canal, la plus longue voie verte de l'île à ce jour avec 146 km et lauréate de prix tels que celui de "Meilleur itinéraire cyclable européen de l'année". En 2023, les travaux se poursuivront sur l'un des projets les plus importants de ce programme : la voie verte qui reliera Dublin à Galway. Il s'agit d'un corridor de 330 km qui reliera la côte Atlantique à la côte Est.

Parmi les autres grands projets, citons la voie verte du sud-est, qui fera la jonction, à l'automne 2023, des villes de Waterford, Wexford et Kilkenny. Elle sera connectée à la voie verte pré-existante de Waterford, l'une des plus populaires du pays grâce à ses fabuleuses vues côtières, sa proximité avec de belles plages ainsi que ses viaducs et tunnels bucoliques.

Le Cork Greenway sera quant à lui prêt au début de l'année et reliera les villes de Midleton et Youghal via l'ancien réseau ferroviaire, avec une future connexion à la ville de Waterford.

 




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur