Dimanche,  12 juillet 2020  0:30

30 ans de tourisme allemand depuis la chute du mur de Berlin


30 ans de tourisme allemand depuis la chute du mur de Berlin
Kirsten Schmidt (à gauche), responsable des relations publiques pour l'Amérique du Nord de Visit Berlin et Julia Dywelski (à droite), directrice des ventes et du marketing pour l'Office de tourisme de l’Allemagne au Canada. Crédit photo : David Nathan
David Nathan

David Nathan est un réel passionné des voyages, ayant mis les pieds à des dizaines d'endroits mythiques à travers le monde. Expatrié de France, il est établi au Canada depuis plusieurs années où il roule sa bosse en tant que magicien des mots, rédigeant tantôt des articles de fond pour des publications voyages, tantôt de jolies chansons pour les artistes les plus estimés au pays.

Le 9 novembre 1989 est une date historique, celle du jour de la chute du mur de Berlin. La frontière entre l'Allemagne de l'Est (RDA) et l'Allemagne de l'Ouest (RFA), matérialisée par ce que d'aucuns baptisèrent « le mur de la honte », tomba ce jour-là. 

Il faudra attendre cependant 11 mois pour que la réunification allemande se produise officiellement, le 3 octobre 1990.

C'est autour de cet anniversaire que l'Office national allemand du tourisme (GNTB) a développé une campagne mondiale de communication baptisée #Germany30reunified. Deux de ses représentants étaient de passage à Montréal, le mardi 26 novembre, pour rencontrer une trentaine d'agents de voyages en matinée et les représentants des médias en soirée.

« Le tourisme en Allemagne a beaucoup évolué au cours de ces trente dernières années et est très diversifié ; c'est ce qu'on a eu envie de mettre en avant. C'est vrai que l'Allemagne souffre d'un certain déficit de notoriété auprès des Québécois. Ici on connait bien l'Oktoberfest par exemple, mais il y a bien plus que ça à découvrir, qu'il s'agisse des montagnes dans le sud du pays, de la qualité de nos vins, de l'offre culturelle ou encore culinaire. Selon moi, il faut au moins deux semaines pour avoir la chance de faire le tour du pays ! On doit travailler dans ce sens pour que l'Allemagne devienne pour les Canadiens une destination plus évidente qu'elle ne l'est présentement. Certains tours opérateurs québécois offrent déjà plusieurs options pour découvrir l'Allemagne, mais il reste encore du travail à faire », confie à PAX Julia Dywelski, la directrice des ventes et du marketing pour l'office de tourisme de l’Allemagne au Canada.

LIRE PLUS : L'Allemagne célèbre l'architecture et le Bauhaus cette année

« 670 000 nuitées en provenance du Canada »

Le tourisme allemand bénéficie d'un regain d'intérêt de la part des touristes canadiens. 

« En 2018, nous avons eu environ 670 000 nuitées provenant du Canada et les chiffres sont en augmentation, explique Julia Dywelski. Nous affichons actuellement une croissance annuelle d'environ 3% à 5%. Pour l'année 2019 (de janvier à septembre), nous avons eu une augmentation de 5,2 %. Les chiffres dépendent de la destination en Allemagne, mais la moyenne est d'environ 4 à 8 nuitées ». 

En ce qui concerne les capacités d'hébergement, l’Allemagne possède plus de 140 000 lits répartis à travers 778 établissements hôteliers.

Crédit photo : office de tourisme de l’Allemagne

Julia Dywelski a profité de l'événement pour passer en revue les attractions touristiques principales du pays comme la ville historique de Bamberg, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, le parc national Hunsrück-Hochwald ou encore l'île aux Musées à Berlin.

Au cours de la présentation, Kirsten Schmidt, qui représente la ville de Berlin, a mis en lumière les principaux attraits de la ville qui poussent les touristes à visiter la capitale allemande, à savoir l'histoire, l'art de vivre (gastronomie, vins), les événements culturels et les 180 musées. 

« Berlin est une ville d'une richesse incroyable et qui a su se réinventer. Elle est aujourd'hui une ville de liberté, et je ne parle pas uniquement de liberté politique, mais de liberté au sens large, de liberté artistique et d'art de vivre. C'est une ville d'une grande mixité qui est chaleureuse et ouverte au monde ».

Nouveautés et récentes ouvertures à Berlin

  • Humboldtforum / Palais de la ville de Berlin (Ouverture prévue en 2020)

En construction depuis 2013, un palais est en cours de réfection au cœur de la ville. Le nouveau bâtiment abritera le Humboldtforum, « un lieu dédié aux cultures du monde dans toute leur diversité ».

  • House of One: trois religions, une seule bâtisse

Berlin construit actuellement la House of One, un lieu de culte où une synagogue, une église et une mosquée seront réunies sous un même toit. Ces trois sections séparées seront reliées par une salle commune au centre du bâtiment. « Elle servira de lieu de rencontre où les fidèles et les membres du public pourront se réunir et en apprendre davantage sur les religions et sur les autres ».

  • La promenade archéologique

Ouverture récente de la galerie James-Simon-Galerie sur l'Île aux Musées. Il s'agit d'un complexe de cinq musées. La promenade archéologique sera quant à elle achevée vers 2030.

  • Futurium 

Ouverture en 2019 du Futurium, un « édifice qui est un lieu central de présentation et de dialogue réunissant la politique, la science, l'économie, les arts et la société ».

Les trois sites les plus visités de Berlin sont le Reichstag, Brandenburg Gate et le musée de Pergame.

Pour se rendre en Allemagne

  • Lufthansa, Air Canada, Air Canada Rouge et Condor volent directement du Canada vers l'Allemagne. 
  • Les plaques tournantes en Allemagne sont Francfort, Munich et Berlin. Depuis le Canada, il est possible de prendre l'avion au départ de Montréal, Toronto, Ottawa, Vancouver, Halifax, Calgary et Ottawa (Lufthansa prendra le vol Ottawa Francfort l'année prochaine). 
  • Le projet d'ouverture de l'aéroport international Willy Brandt (Berlin) est toujours d'actualité.

Plus d'informations : germany.travel / visitberlin.com.

Indicateur