Mercredi,  19 février 2020  17:59

Sandos braque les projecteurs sur Sandos Cancun


Sandos braque les projecteurs sur Sandos Cancun
De gauche à droite : David Hernandez Garcia, Heidi Verschaeve et Anne Palardy.
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Hier soir (3 décembre), Sandos Hotels & Resort a réuni quelque 80 conseillers en voyages dans le cadre d’un cocktail dînatoire suivi d’une présentation, au restaurant Le Calvi de Laval. Si la séance d’information a porté sur les quatre propriétés mexicaines de la chaîne espagnole, un accent particulier a été mis sur le Sandos Cancún.

Anne Palardy, BDM de Sandos pour le Québec, les Maritimes et Ottawa, et sa patronne, Heidi Verschaeve, directrice du développement des affaires, avaient en effet pris soin de convier David Hernandez Garcia, directeur général du Sandos Cancún, à la soirée.

« Cancún est là ! »

Pourquoi avoir senti le besoin de braquer les projecteurs sur Sandos Cancún ?

« On dirait qu’aujourd’hui, les gens pensent d’emblée à la Riviera Maya. Nous n’avons rien contre ça, puisque deux de nos hôtels y sont situés. Ce qui est dommage, par contre, c’est que les gens ont tendance à oublier un peu Cancún. Mais Cancún est là ! Cancún a changé. Et Sandos y propose un magnifique hôtel boutique de 213 chambres, orienté adultes », explique Anne Palardy.

Le Sandos Cancun

Le Sandos Cancún n’est pas une nouveauté dans le porte-folio de Sandos. C’est en 2011 que la chaîne a acquis cet établissement que Starwood exploitait auparavant sous la bannière Méridien.

« Évidemment, l’hôtel a été rénové, bichonné, jusqu’à devenir le produit 5 étoiles qu’il est aujourd’hui », souligne Anne Palardy.

Outre le Sandos Cancún, la collection mexicaine de Sandos comprend deux propriétés à Playa del Carmen (les Sandos Caracol et Sandos Playacar) et une autre à Cabo San Lucas en Basse-Californie (le Sandos Finisterra).

Ce qui distingue Sandos

Anne Palardy, BDM de Sandos pour le Québec, les Maritimes et Ottawa.

PAX a demandé à Anne Palardy ce qui distingue, selon elle, les établissements Sandos de ceux des autres chaînes. La BDM n’a pas eu un moment d’hésitation avant de répondre : la qualité du service à la clientèle.

« Ça va faire bientôt trois ans que je travaille avec Sandos et je suis toujours surprise de constater à quel point le personnel de nos hôtels travaille fort pour satisfaire la clientèle. Et c’est toujours avec le sourire qu’il se dévoue pour elle. C’est quelque chose que l’on retrouve dans tous nos hôtels, quelle que soit la catégorie. Ça fait partie de notre marque de commerce ! »

Selon Anne Palardy, ce trait distinctif est de plus en plus reconnu par les professionnels du voyage, ainsi que par la clientèle. Ça se traduit d’ailleurs par une augmentation des ventes Sandos, ce dont se réjouit la BDM.

Une chose que vous devriez savoir

Par ailleurs, y a-t-il quelque chose que les conseillers en voyages ne savent pas (ou pas assez) à propos de Sandos, mais qu’ils auraient intérêt à mieux connaître ?

« Sans doute parce que nous en faisons peu la promotion au Québec, les conseillers oublient parfois que Sandos exploite aussi des établissements en Espagne. Toutefois, ça devrait les intéresser de savoir que les nuitées gratuites qu’ils accumulent généreusement grâce à notre programme de récompense SMART peuvent être utilisées dans nos cinq établissements en Espagne. »

130 conseillers formés

Après l’événement d’hier à Laval, Sandos répétera l’exercice le 5 décembre à Québec, où une cinquantaine de conseillers sont attendus. Au terme de sa tournée québécoise présentée en partenariat avec Vacances Air Canada, la chaîne aura donc fait valoir ses produits à environ 130 conseillers.

Indicateur