Sandals renonce à s'implanter à Tobago


Sandals renonce à s'implanter à Tobago

Le groupe Sandals Resorts International (SRI) ne s’implantera à Tobago, la plus petite des deux îles formant le pays de Trinité-et-Tobago, au large du Venezuela, reconnaissant que c'est un mauvais moment pour un changement d'avis.

Selon plusieurs agences de presse trinidadiennes locales, le projet proposé suscitait beaucoup de publicité négative.

LIRE PLUS : Le Sandals à Tobago sera l’un des plus gros du groupe hôtelier

« Après un examen attentif de nos priorités actuelles et des plans d'expansion existants, nous ne ferons malheureusement pas avancer le développement à Tobago pour le moment. Nous voudrions remercier le Premier ministre, M. Keith Rowley, et son gouvernement de nous avoir invités à explorer la possibilité d'introduire la marque Sandals à Tobago il y a un peu plus de deux ans et pour leur soutien tout au long de ce processus », écrit Sandals dans une déclaration à PAX.

« Même si un tel projet ne faisait pas partie de nos projets initiaux à court terme, nous avons toujours trouvé que Tobago était une destination extraordinaire au potentiel énorme et nous avons signé un protocole d’entente non contraignant avec le gouvernement pour guider les discussions et explorer plus avant les possibilités. Bien que ce projet ne nous convienne pas pour le moment, nous félicitons le Premier ministre Rowley et son gouvernement pour leur vision du développement de Tobago, et nous leur souhaitons beaucoup de succès dans l’avenir de l’île », a également expliqué Sandals dans cette même déclaration.

Indicateur