L'expérience Barceló au Yucatan


L'expérience Barceló au Yucatan
Le Barceló Maya Beach
Karine Rochdi

Globe-trotteuse en quête de dépaysement, Karine Rochdi aime voyager autrement. Dénicher des adresses secrètes et des endroits insolites est son dada. Elle peut passer des heures à chercher LE restaurant, camion de rue, cours de cuisine, vignoble ou hôtel qui rendra son escapade mémorable. Pour elle, chaque destination se découvre en images, en odeurs et en saveurs.

Barceló Hotel Group se décline sous quatre marques commerciales distinctes soit Allegro, Barceló, Occidental et Royal Hideaway. PAX s’est entretenu avec Rick McCauley, le directeur principal des ventes et du marketing au Canada sur les succès de l’entreprise au Yucatan.

« L’hiver a été excellent à Cancun, sur la Riviera Maya et particulièrement à Cozumel », partage d’entrée de jeu Rick McCauley avec enthousiasme.

Cozumel très populaire

Les rénovations majeures réalisées l’an dernier à l’Allegro Cozumel et à l’Occidental Cozumel ont contribué à l’augmentation du nombre de voyageurs pour cette destination.

« Tous les tours opérateurs vendent très bien nos deux propriétés là-bas, note Rick McCauley. L’Allegro est vraiment très beau, les chambres ont entièrement été refaites de même que les espaces communs. L’Occidental Cozumel a également subit d’importantes améliorations. »

Allegro-Cozumel.jpg L'Allegro Cozumel

L’expérience Barceló

En quoi Barceló Hotel Group se démarque-t-il de ses compétiteurs?

« Nous accueillons tous les types de clientèle. Pour les personnes avec un plus petit budget nous avons les Allegro, pour les gens à la recherche d’une escapade luxueuse pour adulte seulement, il y a le Royal Hideaway Playacar. Si vous désirez du quatre étoiles et plus, il y a les Barceló et les Occidental. Nous aimons dire que nous prenons soin de nos clients, précise-t-il. Nous sommes fiers d'avoir un grand nombre d’employés qualifiés qui répondent aux attentes des clients et qui s'assurent qu'ils aient le goût de revenir. »

LIRE PLUS: L'Occidental at Xcaret Destination: la nature en vedette

« Nous avons des clients qui nous sont très fidèles. J’ai rencontré un couple qui s'est rendu à l’un de nos hôtels 17 années consécutives !, s’exclame Rick McCauley. Ce qui nous défini est l’excellence de notre service. Vous n’allez pas attendre vingt minutes pour vous faire servir un verre dans un restaurant par exemple. »

Parlant de restauration, Rick McCauley indique que l’entreprise a plus de restaurants à la carte dans ses hôtels que la compétition.

« Les voyageurs québécois aiment particulièrement les restaurants à la carte », note-t-il.

Quatre marques distinctes

Le fait d’avoir quatre marques distinctes offre de nombreux avantages.

« Pour les personnes qui aiment les plus petits hôtels, nous en avons deux : l’Allegro Cozumel et l’Occidental Cozumel et deux à Cancun : l’Occidental Tucancun et l’Occidental Costa Cancun qui ont environ 300 chambres chacun. Si vous voulez le méga-resort, nous l’avons avec le Barcelo Maya Grand Resort qui regroupe cinq hôtels. Pour ceux à la recherche de plus petit, plus intime, il y a le Royal Hideaway. Le message est que avons beaucoup de choses à offrir aux clients, chose que nous n'avions pas dans le passé. »

Royal-Hideaway.jpg Le Royal Hideaway Playacar

Quelques faits saillants
  • Le Maya Grand Resort et le Maya Palace sont les plus gros vendeurs au Yucatan.
  • Le Canada est le plus grand marché pour les mariages à l’Occidental at Xcaret Destination.
  • Les hôtels du groupe sont situés le long de la plage et non en retrait. Depuis leur chambre, les voyageurs ne sont jamais ainsi très loin de la plage et de la piscine.
Indicateur