Une croisière du Jacques-Cartier perturbée : des passagers testés positifs malgré la « bulle anti-Covid » de Ponant


Une croisière du Jacques-Cartier perturbée : des passagers testés positifs malgré la « bulle anti-Covid » de Ponant
© Studio PONANT - Ophélie Bleunven

La semaine dernière, une soixantaine de passagers et 93 membres d’équipage du navire Jacques-Cartier, dernier né de la compagnie Ponant, ont été bloqués plusieurs jours à Syracuse, en Sicile, après que plusieurs personnes à bord aient été déclarées positives au SARS-CoV-2.

Le journal Le Monde, qui fait état de l’affaire, indique que le personnel semble être à l’origine de la diffusion épidémique. La presque totalité des 11 à 17 personnes touchées ne présentaient pas de graves symptômes. Néanmoins, les passagers concernés ont été placés en isolement dans leur cabine et les contacts avec l’équipage ont été réduits au minimum.

Le reportage du Monde mentionne que plusieurs passagers, dont la moyenne d’âge dépasse les 60 ans, ont vécu avec angoisse et colère le fait d’être bloqué dans un potentiel foyer épidémique, et ce, alors qu’ils avaient chèrement payé leur séjour 5 étoiles dans ce qui devait être « une bulle anti-Covid » dotée d’un « protocole sanitaire de pointe », selon le site de Ponant.

Aux dernières nouvelles, les autorités italiennes avaient finalement permis au Jacques-Cartier de mettre le cap sur la France. Les passagers devaient débarquer à Marseille aujourd'hui (lundi 2 novembre) sous le contrôle des autorités françaises.

Mentionnons qu’en août dernier, le Paul-Gauguin (une marque des croisières Ponant) avait également connu un incident lié à la Covid. Le test positif d’une passagère avait alors entraîné le confinement de tous les passagers.

Indicateur