Jeudi,  29 septembre 2022  11:05

Un nouveau village ski et d’autres nouveautés pour le Club Med


Un nouveau village ski et d’autres nouveautés pour le Club Med

Après Valmorel et Pragelato Vialattea, le Club Med inaugurera à la mi-décembre décembre un nouveau village de ski «4 Tridents» dans les Alpes : Val Thorens. Par ailleurs, le Club poursuit son train de rénovations et d’agrandissements de villages, notamment à Cancun, à Columbus Isle et à Punta Cana. Il vient d’ouvrir son premier complexe balnéaire en Chine, sur l’île de Dong’Ao, située entre Hong Kong et Macao. Présents à Cancun, le weekend dernier, pour l’inauguration du nouvel édifice de chambres familiales Aguamarina, Henri Giscard d’Estaing, président du Club, et Xavier Mufraggi, président de Club Med Amérique du Nord, ont passé en revue les nouveautés et les projets de développement des villages existant.

Situé à 2 300 mètres d’altitude, au cœur du plus grand domaine skiable du monde (celui des Trois Vallées), le village de Val Thorens Sensations, qui accueillera ses premiers GM le 14 décembre, deviendra le 22e village de ski (et le 20e dans les Alpes) du Club qui est présent dans ce créneau depuis 58 ans. C’est, en effet, en 1956 que le pionnier des vacances tout-inclus a inauguré son premier village de neige, à Leysin, en Suisse. Aujourd’hui, le Club accueille 200 000 clients skieurs par année. L’aménagement intérieur des 384 chambres du village de Val Thorens Sensations est signé Sophie Jacqmin et le spa de 600 mètres carrés (6 600 pieds carrés) sera exploité par Carita.

En tenant compte de toutes les prestations offertes dans le cadre d’un forfait d’une semaine tout inclus (avion, hébergement, repas, remontées mécaniques, encadrement par des moniteurs…), Camille Lajous, chargée de marketing à Montréal établissait qu’un séjour à Val Thorens revenait 1 000 $ de moins que des vacances d’une semaine à Whistler (2 559 $ vs 3 529 $). «Et les agents de voyages percevront une commission sur l’ensemble des prestations, ce qui n’est généralement pas le cas s’ils vont skier à Whistler», ajoutait Camille Lajous.

Pour sa part, Xavier Mufraggi indiquait que la demande pour les villages de ski avait fait l’objet d’une hausse de 21% aux États-Unis et de 80% au Canada.

 

Des résidences à Columbus

Xavier Mufraggi a évoqué le projet de doter le village de Columbus Isle, aux Bahamas, d’un complexe de résidence de luxe, en collaboration avec la firme Sand & Ocean, dirigée par le promoteur québécois Jean-Marc Daigle. Le projet englobe deux ensembles de 60 résidences de luxe, qui seront construits en deux phases, pour un investissement total de 40 millions $. Les appartements, dont les superficies varieront de 538 à 1076 pieds carrés seront mis en vente sur le marché québécois à des prix variant de 375 000 $ à 1 million $ US. Le premier ensemble de résidences devrait être prêt pour l’été 2015. Les propriétaires auront accès à leur appartement (ou à ceux d’un autre village du Club dans le monde) cinq semaines par année et le reste du temps, ils en percevront une partie des revenus, puisque le Club les commercialisera comme des «chambres de luxe».

Le restaurant principal – le Christopher’s sera rénové et agrandi et un nouveau sport – le Kitesurf – viendra se greffer à la gamme des activités nautiques disponibles dans le village. À noter qu’un nouveau vol au départ de Montréal vers Columbus Isle sera programmé tous les samedis par Air Canada, à partir du 1er novembre. 

Ailleurs dans le monde

Évoquant le nouveau village de Dong’Ao Island, Henri Giscard d’Estaing observait que le Club «élargissait les horizons de ses clients, en accélérant son expansion partout dans le monde».

À Kani, aux Maldives, un ensemble de 52 villas de luxe desservies par une piscine privée sera aménagé à proximité du village du Club, qui comprend déjà un Espace 5 Tridents.

Le village de Bali a également été rénové et réaménagé pour répondre aux attentes des familles. Il a été doté d’une zone «calme» réservée aux adultes et d’un restaurant de fruits de mer, en bord de mer.

Interrogé sur l’incertitude politique pesant sur certains pays musulmans, le président du Club a signalé que l’ouverture de certains villages était retardée et que l’évolution de la situation était suivie de près. «Nous nous assurons que nos clients pourront y séjourner en toute sécurité, mais actuellement, nous n’avons pas l’intention de fermer de villages», a-t-il déclaré.

On mentionnera encore l’introduction d’un nouveau City Stop, ces escapades urbaines qui sont, en fait, des mini-forfaits dans le forfait. Après Hong Kong, Bangkok, Dubaï, Abu Dhabi, Istanbul, New York et Miami, le Club proposera, cet hiver, un City Stop à Paris à ses clients séjournant dans un village de ski des Alpes. Comme les autres étapes urbaines, il inclut le vol, les transferts et le séjour pour un minimum de deux nuits.

Indicateur