Royal Caribbean, Silversea et TravelBrands voient bien… et voient loin !


Royal Caribbean, Silversea et TravelBrands voient bien… et voient loin !
Eric St-Pierre, Christopher Jeffrey-Racine et Mark Dzerowycz.
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Vision 20/20. Tel est le nom de la tournée de formation pancanadienne qu’effectuent actuellement Royal Caribbean International et Silversea Cruises, en collaboration avec TravelBrands. Les quelque 200 professionnels réunis avant-hier (19 février) à La Prairie et hier (20 février) à Laval ont pu constater que les partenaires voient bien, en effet. Et qu’ils voient loin devant !

Au cours de ces robustes formations de cinq heures chacune, les produits respectifs des deux sociétés sœurs ont été présentés, tandis que certaines caractéristiques propres à chacune ont été mises en lumière.

LIRE PLUS : Tout ce qu’il faut savoir pour mieux vendre Royal Caribbean

La mer accessible à tous

Christopher Jeffrey-Racine.

« Par exemple, nous avons mis de l’avant le programme d’accessibilité en mer de Royal Caribbean, qui rend nos navires plus accessibles pour les personnes à mobilité réduite, les personnes autistes, les personnes souffrant de déficiences auditives ou visuelles », mentionne Christopher Jeffrey Racine, chef stratégique de RCI pour le Québec, Ottawa et le Nouveau-Brunswick.

Pleins feux sur les outils

Comme il se doit dans ces formations approfondies, un accent a de nouveau été mis sur le site web pour agents Cruising Power, sur sa plateforme de réservations en ligne Espresso et ses plus récentes nouveautés.

« Entre autres, les agents peuvent maintenant transmettre à leurs clients des cotations dynamiques, dont les prix s’ajustent », illustre Christopher Jeffrey Racine.

Lors de leurs interventions, les représentants de TravelBrands, André Gasparini et Jennipher Santa Cruz ont aussi parlé des outils de réservation du voyagiste. Ils ont aussi fait valoir des promotions de TravelBrands Croisières, par Croisières Encore, sans négliger de vanter la valeur ajoutée globale du voyagiste et la qualité de son partenariat avec les membres de la famille Royal Caribbean Cruises.


Eric St-Pierre, Jennipher Santa Cruz, Christopher Jeffrey-Racine et Mark Dzerowycz.

Comment surclasser son client

Un point fort des formations Vision 20/20 portait sur les façons de surclasser les clients. RCI a profité de l’occasion pour faire valoir son programme de suites, tandis que Mark Dzerowycz, directeur des ventes régional de Silversea au Canada, a vanté globalement la gamme de croisières de grand luxe offert par sa compagnie, qui a joint la famille de Royal Caribbean Cruises en 2018.

LIRE PLUS : Silversea ajoute près de 200 nouveaux voyages pour 2021/2022

« Nous constatons parfois que les agents ont un malaise vis-à-vis de la notion de luxe. Or, souvent, ils n’ont pas le même malaise vis-à-vis de la classe affaires dans le domaine du transport aérien. Pourtant, même si on ne parle pas de "classe de luxe" en aviation, il s’agit dans les deux cas d’une question de confort et d’inclusions », explique Christopher Jeffrey Racine.

Selon le chef stratégique de RCI, il ne faut pas se laisser arrêter par le mot "luxe", ni même par les prix plus élevés; il faut plutôt considérer ce qui est apporté de plus au client en matière de confort et d'inclusion.

« Il y a un marché pour ces produits au Québec, assure-t-il. Les conseillers doivent être conscients de leur disponibilité. Ils doivent penser à les proposer à leurs clients. »

Et même si un client ne répond pas immédiatement oui à son conseiller qui lui suggère une croisière en suite de RCI ou encore un itinéraire d’exception à bord d’un navire intime de Silversea, il y a de bonnes chances que l’idée fasse son chemin et que ça se concrétise par une vente plus tard, avance Christopher Jeffrey Racine.

Et la crise du COVID-19 ?

Les formations se sont conclues par un panel de discussion lors duquel les intervenants ont répondu aux principales questions des participants.

À cette étape, aucune question spécifique n’a porté sur la crise actuelle du COVID-19, indique Christopher Jeffrey Racine, en réponse à la question de PAX.

« En fait, nous en avions nous-même parlé d’entrée de jeu, dit-il. Notre message est que l’industrie du tourisme et l’industrie des croisières sont des industries résilientes, qui en ont vu beaucoup d’autres au fil des années. La situation présente des défis… Mais on va les relever ! »

Selon Christopher Jeffrey Racine, malgré le contexte actuel, le timing de la formation pancanadienne Vision 20/20 est parfaitement approprié.

« Car si un ralentissement de la demande est perceptible, on peut être sûr que, quand la crise sera terminée, il sera suivi par une période de regain intense. Vaut mieux se préparer dès maintenant pour cette vague !» conclut-il.

Lina côté (directrice commerciale de TravelBrand) et Lisa Connell (directrice commercial pour le Canada de Royal Caribbean).

Indicateur