Royal Caribbean révise sa politique sur les vaccins mixtes


Royal Caribbean révise sa politique sur les vaccins mixtes
(Royal Caribbean)
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Royal Caribbean a mis à jour sa politique sur les vaccins mixtes afin de s'aligner sur les nouvelles directives publiées par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). 

Cette révision intervient après que six passagers américains du navire Adventure of the Seas, parti de Nassau samedi dernier (31 juillet), ont été testés positifs à la COVID-19. Il s’agissait de quatre adultes vaccinés et de deux enfants non vaccinés, rapporte USA Today.

Les tests positifs ont été découverts lors d'un test de routine en fin de croisière, que la compagnie offre par courtoisie puisque la plupart des passagers doivent montrer la preuve d'un test négatif pour pouvoir rentrer chez eux, indique le rapport.

« Ces clients ont été mis en quarantaine, puis soumis à un nouveau test PCR pour confirmer leur diagnostic", a déclaré Lyan Sierra-Caroporte-parole de Royal Caribbean, au média. Des tests PCR et antigéniques ont été proposés aux passagers, en fonction de leur destination. Les tests qui sont revenus positifs étaient des tests rapides, et ces passagers ont été retestés jeudi ou vendredi avec un test PCR, qui est plus fiable", a déclaré Mme Sierra-Caro.

Vaccins approuvés

À la lumière de la mise à jour du CDC, Royal Caribbean déclare qu'elle n'acceptera désormais que les vaccins entièrement approuvés ou autorisés par une autorité réglementaire nationale (telle que la FDA américaine) ou une organisation internationale, telle que l'Organisation mondiale de la santé.

Les vaccins acceptés doivent tous avoir subi les essais cliniques appropriés et « avoir démontré leur efficacité à protéger contre le COVID-19 », indique un communiqué.

« Nous continuerons à évaluer et à mettre à jour nos mesures de santé et de sécurité en conformité avec les autorités gouvernementales et sanitaires fédérales, étatiques et locales. », ajoute-on.

Vaccins mixtes

L'utilisation de vaccins différents est devenue un sujet brûlant, notamment au Canada, où les citoyens ont été encouragés par le gouvernement à prendre le premier vaccin proposé même si cela signifiait de mixer les marques.

Royal Caribbean souligne que le CDC conseille de « compléter une série de vaccins avec des produits du même fabricant », car la sécurité de doses mixtes « n'a pas été entièrement évaluée."

« Actuellement, le CDC ne reconnaît aucune combinaison mixte de vaccins COVID-19 comme étant entièrement vaccinée", a déclaré Royal Caribbean. "Pour être reconnus comme pleinement vaccinés, les invités doivent compléter une série de vaccins avec des produits du même fabricant et avoir une date de départ 14 jours après la fin de leur série de vaccins. »

Invités au départ des ports de Floride

Pour les croisières au départ de la Floride, où les règles sont traitées un peu différemment, Royal Caribbean recommande toujours vivement d'être complètement vacciné pour naviguer.

« Les clients partant de Floride et dont le régime de vaccination ne satisfait pas aux directives des CDC pour les départs des États-Unis sont autorisés à naviguer, mais ils seront considérés comme non vaccinés et devront satisfaire à toutes les exigences applicables aux clients non vaccinés », a déclaré la compagnie. « Cela inclut le dépistage à leurs frais, les exigences en matière d'assurance et tous les protocoles à bord ».


Croisières au départ de ports situés en dehors des États-Unis 

Pour les croisières au départ de ports situés en dehors des États-Unis, les clients qui sont vaccinés avec un régime mixte composé de deux injections des combinaisons de fabricants suivantes : Pfizer et Moderna, ou AstraZeneca avec soit Pfizer soit Moderna, pourront naviguer, indique Royal Caribbean.

Les doses doivent être séparées d'au moins 28 jours et pas plus de 42 jours pour les mélanges de Pfizer et Moderna, et les combinaisons d'AstraZeneca avec Pfizer ou Moderna doivent être séparées d'au moins quatre semaines et pas plus de 12 semaines.

« Les vaccins mixtes peuvent ne pas être acceptés dans tous les ports d'escale », note la compagnie. « Les invités qui sont vaccinés avec une série mixte peuvent ne pas être autorisés à descendre à terre dans ces ports ou peuvent devoir subir des tests supplémentaires s'ils souhaitent descendre à terre. »

Saint-Kitts-et-Nevis apporte des précisions

Saint-Kitts-et-Nevis, quant à lui, précise qu'il n'y a pas de limitation de capacité quant au nombre de passagers pouvant entrer dans la Fédération sur un bateau de croisière dans le cadre de sa réouverture progressive au tourisme.

Dans un article publié le 2 août 2021 sur le blog de Royal Caribbean, il a été rapporté que « Saint-Kitts a récemment annoncé une nouvelle politique qui ne permet qu'à 700 invités de visiter leur île par navire » et que l'Allure of the Seas qui part le 8 août se rendrait plutôt à Philipsburg, à Saint-Martin. 

Cette information « n'était pas exacte », a déclaré mardi 3 août l'autorité touristique du pays.

« Les protocoles de reprise du tourisme de croisière ne fixent pas de limites au nombre de passagers autorisés à entrer dans la Fédération sur un navire de croisière. La décision de Royal Caribbean de ne pas faire d'escale à Saint-Kitts lors de son voyage du 8 août 2021 n'est pas due à la capacité maximale de 700 passagers par navire », a déclaré le ministre du Tourisme, des Transports et du Port Lindsay F.P. Grant, dans un communiqué.


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !

Indicateur