Mercredi,  30 septembre 2020  14:40

RCI redistribue le territoire du Québec: la part du lion à Eric St-Pierre


RCI redistribue le territoire du Québec: la part du lion à Eric St-Pierre

La récente restructuration lors de laquelle Christopher Jeffrey-Racine a perdu son poste de chef stratégique des comptes chez Royal Caribbean International a amené la compagnie à redistribuer le territoire du Québec entre quatre représentants.

LIRE PLUS : Christopher Jeffrey-Racine n’est plus chez RCI

Sans surprise, la part du lion revient à Eric St-Pierre, directeur des comptes nationaux Canada.

« Parmi les comptes au Québec, j’en ai sélectionné 47, ceux que nous considérons comme des comptes clés en raison de leur volume ou de leur capacité à mettre sur le marché des produits intéressants », dit-il.

Les comptes restants ont simplement été attribués en fonction de l’indicatif régional à des chefs stratégiques des comptes déjà en poste chez RCI.

C’est ainsi que Stephanie McDonald a hérité du 514; Patricia Di Benedetto, du 450; et Maria Gibson, du 819 et du 418. Eric St-Pierre mentionne que Mmes McDonald et Gibson seront épaulées depuis Miami par Samia Yakhou, une BDS (business development specialist) qui parle français.

LIRE PLUS - VIDÉO : la croisière dans les eaux troubles de la COVID

« Hyper présent au Québec »

Cela dit, même pour des agences attribuées à Mmes McDonald, Di Benedetto et Gibson, Eric St-Pierre continuera d’être une ressource précieuse puisqu’en plus de 47 comptes clés qu’il a choisis, il demeure directeur des comptes nationaux. Et à ce titre, c’est à lui que revient la gestion des réseaux et regroupements dont font partie la vaste majorité des agences au Québec – Atrium, CAA, CWT, Expedia Centres de croisières, TDC, VED...

« On peut dire que je demeure hyper présent au Québec, puisque pratiquement 90 % des agences, soit me sont assignées, soit font partie d’un réseau ou regroupement dont je gère la centrale », résume-t-il.

Eric St-Pierre souligne que la redistribution du territoire du Québec (où la majorité des ventes croisières passent par les t.-o. et voyagistes) a été précédée d’une profonde réflexion.

« Il n’y a pas de formule magique, mais nous avons tenu compte de tous les aspects de façon à pouvoir soutenir nos comptes de la façon la plus efficiente possible au moment de la reprise », conclut-il.

Indicateur