Pullmantur se restructure à l’abri des créanciers


Pullmantur se restructure à l’abri des créanciers
Le Monarch de Pullmantur.

En raison de l'impact sans précédent de la pandémie de COVID-19, Pullmantur Cruises a déposé une demande de réorganisation aux termes des Lois espagnoles sur l'insolvabilité.

« Malgré les grands progrès réalisés par la société pour réaliser un redressement en 2019 et son énorme engagement, et les efforts de ses employés dévoués, les vents contraires causés par la pandémie sont trop forts pour que Pullmantur puisse les surmonter sans réorganisation », a expliqué le conseil d'administration de Pullmantur, dans un communiqué diffusé le 22 juin.

La compagnie qui exploite trois navires navires – les Sovereign, Horizon et Monarch – a annulé ses croisières jusqu'au 15 novembre 2020.

Rappelons que Pullmantur est détenue à 51 % par Cruises Investment Holding et à 49 % par Royal Caribbean Group. Ce dernier a indiqué que les clients déjà réservés pour naviguer sur Pullmantur se verront offrir la possibilité de naviguer sur d'autres marques du groupe, notamment Royal Caribbean International et Celebrity Cruises.

Indicateur