Ponant inaugure son 13e navire : Le Commandant Charcot


Ponant inaugure son 13e navire : Le Commandant Charcot
[PONANT-Emerick Le Mouel / Studio Ponant-Olivier Blaud]
Pax Global Media

Le 28 septembre, Ponant a inauguré Le Commandant Charcot, son 13e navire et son premier navire de haute exploration polaire.

La cérémonie s’est déroulée au Havre, ville de départ des expéditions du célèbre explorateur français Jean-Baptiste Charcot. L’arrière-petite-fille de l’explorateur, Anne Manipoud-Charcot, a participé à cette cérémonie emplie d’émotion.

LIRE PLUS – Ponant exige la vaccination pour ses passagers et membres d’équipage 

Dans le respect des valeurs de marin

« L’audace de ce projet ne consiste pas seulement à faire naviguer des passagers aux confins de l’Arctique et de l’Antarctique, mais de le faire en complète sécurité et dans le respect des valeurs de marin qui nous animent », a déclaré Hervé Gastinel, le président de Ponant.

« Ces valeurs, ce sont d’abord celles du respect de la nature qui nous sont d’autant plus chères que nous savons ce que nous devons aux océans et aux lieux fragiles que nous fréquentons. Les régions polaires en particulier méritent le plus grand respect et la plus grande attention », ajoutait-il.

Éco-conçu à la pointe de la technologie

Ponant affirme que Le Commandant Charcot est le navire le plus avant-gardiste de sa flotte, ayant été « éco-conçu à la pointe de la technologie ». Il est ainsi doté d’un système de propulsion hybride électrique du gaz naturel liquéfié (GNL), conformément à l’engagement de la compagnie pour un tourisme durable.

Dans le même esprit, Le Commandant Charcot dispose des dernières technologies vertes, qui lui permettent notamment de trier les déchets à bord, ou de traiter les eaux usées. Le navire est d’ailleurs certifié Cleanship par le Bureau Veritas.

Avec ses 123 cabines, ce navire de classe Polaire PC2, d’une capacité de 245 passagers, proposera des destinations polaires jusque-là inaccessibles, telles que le pôle Nord géographique, la mer de Weddell, la mer de Ross ou encore l'île de Pierre-Ier.

Ponant souligne que Le Commandant Charcot est également équipé d’infrastructures et de matériels mis à la disposition de la recherche, offrant au monde scientifique une plateforme unique d’observation, d’étude et d’analyse des écosystèmes polaires.


 [Photos du bas : Studio Ponant-Olivier Blaud]

 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur