Vendredi,  3 février 2023  18:42

Pax à destination : les beautés de la mer Rouge avec CroisiEurope


Pax à destination : les beautés de la mer Rouge avec CroisiEurope

Après une pause de dix années, l’armateur alsacien CroisiEurope est de retour depuis l’année dernière sur la mer Rouge avec des itinéraires pour cet hiver et pour 2023-2024. Un séjour de sept nuitées à bord du MS Belle de l’Adriatique a permis à la représentante de PAX de tester un itinéraire unique, de profiter d’une expérience  à bord conviviale et personnalisée, et de découvrir des lieux fascinants de l’Égypte et de la Jordanie. Embarquement !

LIRE PLUS – CroisiEurope lance sa nouvelle brochure 2023 – Spécial Québec 


Le MS Belle de l’Adriatique : un bateau à taille humaine

Premières impressions : d’emblée, ce bateau à taille humaine (111 mètres par 12 mètres) a ce qu'il faut pour rendre le séjour convivial et intimiste. Sobre, confortable et chaleureux, ce navire 5 ancres, premier navire maritime de la compagnie, a été entièrement rénové en 2017.

Avec seulement 4 ponts et 99 cabines à bord, la Belle de l’Adriatique a des allures de grand yacht. Le navire dispose de plusieurs espaces communs pour se rassembler – ou pour se retrouver seul et profiter du calme :

  • un restaurant sur le pont principal,
  • un salon-bar avec piste de danse sur le pont des embarcations,
  • un piano-bar sur le pont supérieur (pour regarder un match ou prendre l’apéro)
  • et un pont-soleil où on trouve deux jacuzzis, des transats où relaxer et un espace ombragé pour prendre l’apéro à l’abri des rayons.

Ces espaces garantissent amplement de quiétude compte tenu de la modeste capacité du navire : 197 passagers.

Tandis que les cabines du pont inférieur et du pont principal ont des hublots, celles du pont supérieur et des embarcations sont dotées de larges fenêtres. Les cabines sont jolies, aux tons de blanc et de bleu, simples et sans flafla. Et la literie est franchement confortable !

Nous avons d’emblée aimé le service personnalisé et charmant. La cinquantaine de membres du personnel de la Belle de l’Adriatique n’a pas mis de temps à nous reconnaître et à tenir compte de nos habitudes et préférences. Leur approche est avenante, sans prétention, tout en étant très professionnelle.


À gauche : Le restaurant, situé sur le pont principal.  /  À droite : le salon-bar du MS Belle de l'Adriatique. [CroisiEurope]


Un itinéraire unique sur la mer Rouge et des excursions de rêve

« Nous avons été précurseurs en 2008 avec le lancement de cette croisière sur la mer Rouge et l’avons ensuite offerte en 2009 et 2010 », nous a expliqué Axel AraszKiewicz, responsable des relations extérieures chez CroisiEurope.

Suspendue pour des raisons géopolitiques durant près de dix années puis en raison des restrictions sanitaires de la pandémie, cette croisière sur la mer Rouge est de retour depuis la fin de l’année 2021.

Puisque MSC Croisières et Costa Croisières n’ont toujours pas encore renouvelé leur offre, « actuellement, nous sommes les seuls à offrir ce type d’itinéraire et de croisière sur la mer Rouge avec la Jordanie et l’Égypte », souligne M AraszKiewicz.

À gauche : Sharm El Sheikh et ses eaux limpides.  /  À droite : Axel AraszKiewicz.


Le départ s’effectue de Sharm El Sheikh, petite bourgade balnéaire aux eaux limpides. Une excursion permet d'apprécier les fonds marins de la mer Rouge avant de naviguer le golfe d’Aqaba en direction de la Jordanie, où l’on peut découvrir le vaste désert orangé du Wadi Rum.

Cela dit, les points d’orgue de la croisière sont assurément la visite de Pétra, cette fascinante cité de grès rose, et la découverte de la Vallée des Rois et de ses sarcophages une fois de retour en Égypte, à Hurghada.

À ce propos, les conseillers devraient sans hésitation proposer le forfait excursions prédépart afin que leurs clients puissent bénéficier d’une importante réduction plutôt qu’acheter les excursions à la carte à bord. 

Évidemment, ces fabuleuses splendeurs se méritent, exigeant un déplacement en autocar. On apprécie le fait que la compagnie choisit de constituer de petits groupes pour ces excursions. Cela facilite nettement la logistique que nécessite ce genre d’escale et permet d’éviter une trop grande attente lors des entrées et sorties des ports.


Au centre : L'arrivée à Al khazneh, le trésor, est forte en émotions lors de l'excursion à Pétra. / À gauche et à droite : Les colosses de Memnon en Égypte.


L’offre Croisieurope : intimiste et une clientèle en confiance

« Ce n’est pas moins d’une personne sur deux qui revient voyager avec nous. En 2019, nous avons eu 220 000 passagers, dont pas moins de 100 000 personnes qui étaient de retour, nous restant fidèles d’un bateau à l’autre », nous a fièrement mentionné Axel AraszKiewicz.

Un taux de fidélisation aussi élevé confirme que la clientèle s’attache à l’offre de cette entreprise indépendante familiale (on est rendu à sa troisième génération).

« Notre entreprise se distingue par son offre intimiste, par son esprit de famille et par le fait qu’on retrouve le même ADN sur chaque navire : le confort, la qualité de la gastronomie, l’approche très humaine, l’équipage qui est à l’écoute... Les gens reviennent pour ce copier-coller qu’ils sont sûr de retrouver d’un navire à l’autre », poursuit M. AraszKiewicz.

Le personnel du MS Belle de l'Adriatique.


Notre verdict

Il faut le répéter : l’approche à la fois intimiste et conviviale, loin d’être guindée, mais très professionnelle nous a beaucoup plu tout le long de ce séjour en mer. L’animation — avec soirée gala, spectacles (où le personnel impressionne par son talent), prestations de derviche tourneur, etc. — nous a semblé bien dosée.

Parmi les points forts : on mange fort bien ! La compagnie travaille avec des chefs étoilés qui agissent en tant que consultants afin d’élaborer une table exclusive. Les chefs et sous-chefs de la brigade, constituée d’une centaine de personnes, tournent d’un bateau à l’autre. Ils se réunissent annuellement à Strasbourg afin de découvrir les nouveautés, proposer des suggestions et parfaire leur formation.


La gastronomie constitue un atout majeur de CroisiEurope.


En plus du service personnalisé de qualité offert à bord, les excursions constituent assurément un atout majeur de cette croisière.

Globalement, nous considérons que cette croisière de CroisiEurope constitue un beau produit original, avec sa formule tout compris, son encadrement francophone et son rapport qualité / prix attrayant.

À ce propos, Axel AraszKiewicz explique :

« Nous faisons tout. Nous sommes à la fois constructeurs des navires et armateurs. Nous donnons nous-même les formations du personnel à l’intérieur. Il n’y a pas de prestataires extérieurs qui augmenteraient la marge commerciale. Cela nous permet d’offrir un très bon rapport qualité / prix. »

Notre première expérience avec CroisiEurope nous a franchement donné envie d’essayer les autres produits de l’entreprise – qui se positionne comme un fleuron du tourisme français avec sa flotte de 51 navires dans le monde, voguant sur 39 cours d’eau dans 38 pays.

Pour obtenir davantage d’informations sur la croisière sur la mer Rouge en Égypte et Jordanie, les conseillers peuvent consulter le site du croisiériste où d’intéressantes promotions sont présentement en cours pour février et mars 2023. 


À gauche : La Belle de l'Adriatique amarrée au port d'Hurghada. /  À droite : Les cabines doubles du pont supérieur ont une large fenestration. [CroisiEurope]


Ce reportage fait suite à une invitation de Croisieurope. 



 


Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.


Indicateur