Pas de navires de croisière au Canada cet été


Pas de navires de croisière au Canada cet été
Le MSC Meraviglia, au port de Québec, en octobre 2019.
Pax Global Media

Il sera interdit aux navires de croisière transportant plus de 100 personnes de naviguer dans les eaux canadiennes jusqu'au 31 octobre au moins, a annoncé Ottawa, ce qui annule tout espoir d'une saison estivale des croisières.

Le gouvernement fédéral avait initialement annoncé qu'il interdirait temporairement à tous les navires et ferries transportant plus de 500 personnes d'amarrer au Canada jusqu'au 1er juillet.

La restriction a été imposée pour limiter la propagation du COVID-19 au Canada, et le ministre des Transports, Marc Garneau a prolongé cette interdiction de quatre mois.

Cependant, certains navires peuvent toujours opérer en attendant qu'ils respectent les directives sanitaires provinciales.

À partir du 1er juillet, les navires de croisière d'une capacité de moins de 100 passagers ou des navires de croisière peuvent fonctionner conformément aux directives des autorités sanitaires provinciales, territoriales et municipales.

Cela ne concerne toutefois pas l'Arctique canadien.

Les navires à passagers capables de transporter plus de 12 personnes continueront d'être interdits d'entrer dans les eaux côtières de l'Arctique jusqu'au 31 octobre (cependant, les navires à passagers peuvent commencer à naviguer sur les rivières et les lacs intérieurs des territoires à partir du 1er juillet).

Les bateaux-taxis, les ferries à passagers et autres navires essentiels dans d'autres eaux sont autorisés à continuer de fonctionner en vertu des mesures d'atténuation actuelles, notamment la réduction de la capacité.

Indicateur