NCL teste un programme payant d’accès prioritaire


NCL teste un programme payant d’accès prioritaire
Le Norwegian Sky. Crédit photo : OneCyclone / Wikimedia Commons
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Norwegian Cruise Line teste actuellement à bord de deux navires – les Norwegian Breakaway et Norwegian Sky – un nouveau programme baptisé Priority Access (Accès prioritaire) permettant aux passagers d’acheter des avantages habituellement consentis à des membres du programme de fidélité Latitudes de NCL et autres VIP.

LIRE PLUS : NCL dévoile de nouveaux itinéraires pour 2020-2021

Les prix varient de 69 $ à 199 $ US par cabine, selon la durée de la croisière. Ils donnent accès à des avantages comme l’accès prioritaire aux étapes de la sécurité, de l’enregistrement et de l’embarquement ainsi que lors du débarquement. Les passagers se prévalant du programme Priority Access obtiennent aussi l’accès au petit déjeuner quotidien servi à leur cabine, des bouchées et mignardises (canapés) servies à leur cabine au jour 2 de la croisière, un crédit de 50 $ au spa...

« Nous tâtons le terrain pour voir si nos passagers ont de l’intérêt, de l’appétit, pour ce service qui leur permet de payer pour des avantages habituellement réservés aux VIP », explique Jean Collette, directeur du développement des affaires de NCL pour le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Dans l’ère du temps

Jean Collette, directeur du développement des affaires de NCL pour le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Jean Collette souligne que la monétisation de certains services est dans l’ère du temps depuis plusieurs années.

Il est vrai, en effet, que plusieurs fournisseurs de l’industrie du voyage – les transporteurs aériens au premier chef – misent de plus en plus sur les frais auxiliaires pour dégager des revenus supplémentaires. La généralisation de cette tendance semble démontrer que tant les fournisseurs que les clients y trouvent leur compte.

« Si les résultats de notre expérience sont concluants, il est probable que Norwegian voudra offrir le programme plus largement », indique Jean Collette.

Notons que le programme Priority Access n’est pas destiné aux passagers séjournant dans les suites Haven et Owners, ni aux membres Platinum, Platinum Plus ou Ambassador du programme Latitude. En fait, ces passagers profitent déjà de l’essentiel des avantages prévus par le nouveau programme.

Indicateur