NCL Holdings se dit bien positionnée pour résister aux impacts de la COVID-19


NCL Holdings se dit bien positionnée pour résister aux impacts de la COVID-19
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Hier (5 mai), plusieurs médias de l’industrie et grand public ont rapporté que Norwegian Cruise Line Holdings considérait la perspective de manquer de liquidités pour couvrir ses engagements financiers au cours des 12 prochains mois.

LIRE PLUS : NCL suggère qu'il pourrait faire faillite

Aujourd’hui, la compagnie qui regroupe Norwegian Cruise Line, Oceania Cruises et Regent Seven Seas affirme toutefois être, au contraire, bien positionnée pour résister aux impacts de la COVID-19 grâce à plus de 2 G$ de liquidités supplémentaires obtenues sur les marchés financiers.

Capable de poursuivre ses activités pour au moins 12 mois

Déjà hier, NCL Holdings avait annoncé le lancement d'une série de transactions sur les marchés financiers, dirigée par Goldman Sachs, pour lever environ 2 G$. Cette transaction a depuis été augmentée pour atteindre un produit brut de 2,225 G$ US (2,4 G$ si les preneurs fermes exercent leurs options de sur-allocation complète) en raison d'une sur-souscription et d'une demande importante dans les trois offres.

En fonction de la conclusion des transactions, la société prévoit disposer d'environ 3,5 G$ US de liquidités, ce qui renforce considérablement sa situation financière.

NCL Holdings affirme qu’elle pourrait ainsi résister à plus de 12 mois de suspensions de voyage dans un scénario de baisse potentiel. La société précise toutefois que ce scénario n’est pas celui qu’elle prévoit.

« Bien que cela ne soit pas l’attente de base de la société, la société a adopté une approche rapide et proactive pour protéger son avenir compte tenu de l’incertitude importante et de la durée inconnue de la pandémie mondiale de COVID-19 », explique NCL Holdings par voie de communiqué.

À propos des énoncés prospectifs

Soulignons que l’information qui a incité plusieurs médias, hier, à dire que NCL Holdings s’inquiétait à propos de ses liquidités pour les 12 prochains mois n’était pas le fruit de leur imagination. Elle provenait des communiqués de la société elle-même.

Précisons toutefois que cette information n’était pas l’objet principal des communiqués : elle figurait notamment dans leur section finale Mise en garde contre les énoncés prospectifs.

Dans cette section qui conclut leurs communiqués, les entreprises inscrites en bourse présentent des exemples des risques, incertitudes et autres facteurs susceptibles d’affecter leurs résultats, performances ou réalisations.

Indicateur