Mardi,  29 septembre 2020  15:14

Coronavirus : vague d'annulations des croisières en Asie


Coronavirus : vague d'annulations des croisières en Asie
Le Norwegian Spirit

Face aux préoccupations que soulèvent le coronavirus, plusieurs compagnies de croisières ont décidé d'annuler ou modifier leurs escapades maritimes depuis ou vers l'Asie.

Norwegian Cruise Line

Norwegian Cruise Line (NCL) a décidé d'annuler toutes ses croisières en Asie à bord du Norwegian Spirit, du 15 avril au 7 décembre 2020.

Dans une déclaration envoyée aux conseillers en voyages, NCL déclare que « tous les passagers ayant réservé pour ces croisières recevront un remboursement complet, ainsi qu'un crédit de croisière de 10 % pour une autre croisière ».

De plus, le voyage de 24 jours au départ du Cap, en Afrique du Sud, le 22 mars 2020, ne se terminera plus à Singapour. Au lieu de cela, l'itinéraire a été modifié par un voyage de 27 jours se terminant au Pirée, en Grèce. 

Les clients qui choisissent de suivre l'itinéraire modifié recevront un remboursement de 50 % sur le mode de paiement d'origine. Alternativement, les clients ayant réservé ont également la possibilité d'annuler avant le 14 février et de recevoir un remboursement complet. Dans les deux cas, si le billet d'avion a été acheté indépendamment, NCL couvrira jusqu'à 300 $ par personne pour tous les frais de changement aérien.

« Bien que nous ayons toujours l'intention de maintenir nos itinéraires originaux, parfois, des circonstances imprévues nous obligent à y apporter des modifications », indique NCL dans un communiqué. « Nous apprécions la clémence de nos clients pendant cette période. »

Royal Caribbean 

Freedom of the Seas
Royal Caribbean International (RCI) a annulé un total de 18 traversées en Asie du Sud-Est et a également modifié plusieurs itinéraires.

« Il est important que chaque organisation agisse de manière responsable, et nous avons déjà pris des mesures énergiques pour minimiser les risques par le biais de restrictions d'embarquement et de changements d'itinéraire », a déclaré Richard D. Fain, président-directeur général de RCI dans un communiqué.

La compagnie assure également être régulièrement en contact avec les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), l'OMS et d'autres autorités sanitaires dans le monde. Comme d'autres, et en lien avec la Cruise Lines International Association (CLIA), elle a mise en place des mesures de protections, notamment :

  • le refus d'embarquement des personnes qui ont voyagé depuis, vers ou via la Chine continentale ou Hong Kong au cours des 15 derniers jours.
  • la réalisation d'examens de santé spécialisés obligatoires sur les passagers et les équipages à risque.

LIRE PLUS : Les compagnies de croisières resserrent les conditions d'embarquement pour contrer le coronavirus

Princess Cruises

La compagnie de croisière a modifié ou annulé plusieurs de ses itinéraires en Asie, pour deux de ses navires : le Diamond Princess et le Sapphire Princess.

Toutes les informations concernant ces annulations ou ces modifications sont à retrouver sur le site de la compagnie.

Holland America Line

Le Westerdam

Après s'être vu refuser l'entrée dans plusieurs pays par crainte du coronavirus, le Westerdam de Holland America Line devrait pouvoir finalement débarquer ses passagers au port de Sihanoukville, au Cambodge.

Le navire avait quitté Hong Kong, Chine, le 1er février 2020, pour une croisière de 14 jours et devait initialement faire escale dans des ports aux Philippines, à Taïwan, au Japon et en Corée du Sud, mais son entrée a été refusée, bien qu'il n'y ait aucun cas connu de coronavirus à bord.

Le Westerdam transporte 1 455 invités et 802 membres d'équipage et devait initialement terminer son voyage le 15 février à Yokohama, au Japon. 

Les clients débarqueront maintenant à Sihanoukville au cours des prochains jours et seront transférés via des vols à Phnom Penh pour un voyage de retour. 

HAL organise et paie tous les vols, tandis que les clients ont reçu un remboursement complet de leur tarif de croisière ainsi qu'un crédit de croisière futur de 100%.

Indicateur