Jeudi,  12 décembre 2019  19:36

« Les voyageurs aiment les croisières plus que jamais auparavant »


« Les voyageurs aiment les croisières plus que jamais auparavant »
Kelly Craighead, présidente et chef de la direction de la CLIA.
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

« Les voyageurs adorent les croisières plus que jamais auparavant », se réjouit, chiffres à l’appui, Kelly Craighead, présidente et chef de la direction de la CLIA.

Les données de l’association pour 2018 confirment, en effet, que le secteur des croisières continue de croître à un rythme soutenu dans le monde, demeurant un acteur de premier plan du tourisme international. À lui seul, le secteur des croisières représente 2 % de l’ensemble de l’industrie du voyage dans le monde (1,4 milliard d'arrivées de touristes internationaux, selon l’OMT).

LIRE PLUS - Rapport de la CLIA : des croisières pour tous les budgets

Le croisiériste type n’est certes pas encore un millénial, mais il n’est certainement pas un sénior non plus. L’âge moyen des croisiéristes est désormais de 47 ans.

28,5 millions de croisiéristes

Pas moins de 28,5 millions de passagers ont donc effectué des croisières l’an dernier, une augmentation de près de 7 % par rapport à l’année précédente. La CLIA note que cette croissance se compare avantageusement à celle du tourisme international qui s’est établie à 6 % en 2018.

La CLIA souligne aussi que les voyageurs nord-américains continuent à adopter massivement les croisières. L’augmentation entre 2017 et 2018 a atteint 9 %. On a ainsi dénombré pas moins de 14,2 millions de croisiéristes nord-américain en 2018.

À eux seuls, les Nord-Américains représentent la moitié (49,9 %) de tous les passagers de croisières ! À titre comparatif, les Européens n’en représentent que le quart (25,1 %) et les Asiatiques, le cinquième.

Regard sur 2018

Parmi les éléments marquants qui ressortent de l’étude de la CLIA, on distingue un regain d'intérêt pour les croisières en Méditerranée l’an dernier. La CLIA relève une impressionnante augmentation de 8 % entre 2017 et 2018, pour un total de 4 millions de croisiéristes internationaux. Chez les passagers nord-américains, la croissance a même atteint 29 % (700 000 passagers).


Néanmoins, ce sont les croisières dans les Caraïbes qui demeurent les favorites. Pas moins de 11,3 millions de croisiéristes internationaux ont visité les Caraïbes en 2018, une augmentation annuelle de 6 % par rapport à 2017. Parmi eux, se trouvaient 9,8 millions de passagers nord-américains (+ 7 % par rapport à 2017).

La CLIA relève aussi une augmentation significative du nombre de croisières en Alaska ces dernières années. Elle se félicite d’une croissance à deux chiffres en 2017, 17 %, puis encore en 2018, 13 %. Cela représente plus d'un million de croisiéristes internationaux. Chez les Nord-Américains, la hausse est de 14 % en 2018 (906 019 passagers).

Par contre, la croissance s’est avérée nettement plus modérée pour ce qui est des croisières en Asie et en Chine : seulement 5 %. C’est un peu décevant par rapport aux vigoureuses augmentations des années précédentes… Mais ça représente quand même 4,2 millions de croisiéristes pour 2018 !

Du côté des croisiéristes nord-américains, la CLIA relève par ailleurs une croissance de 4 % des voyages à destination d’Hawaï, de la côte nord de l'Atlantique, du Mexique, de la Californie et du Pacifique. On parle de 1,3 million de passagers au total.

Parmi les autres tendances qui ressortent, celle des croisières de plus courtes durées. Alors que la popularité des itinéraires de sept jours a augmenté de 9 %, celle des croisières de trois jours et moins a augmenté de 10 % en 2018. La moyenne demeure toutefois de 7 jours.

Indicateur