Samedi,  18 septembre 2021  10:00

Les CDC abaissent leur mise en garde contre les croisières, mais les déconseillent toujours aux non-vaccinés


Les CDC abaissent leur mise en garde contre les croisières, mais les déconseillent toujours aux non-vaccinés
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Aux yeux des CDC (U.S. Centers for Disease Control and Prevention), les vacances en croisière viennent de devenir un peu plus sûres.

LIRE PLUS – Les CDC permettent aux compagnies de croisières d’effectuer des «voyages simulés» 

Hier (16 juin), l'agence de santé publique américaine a abaissé son avertissement concernant les voyages en croisière pour la première fois depuis le début de la pandémie. L'avertissement est passé du niveau 4 au niveau 3, passant donc de très élevé à élevé

Les CDC utilisent aussi ce système à quatre niveaux pour différencier les pays gravement touchés par la pandémie de ceux où la propagation du virus est mieux maîtrisée.

Les niveaux des Conseils de santé pour les voyageurs (Travel Health Notice – THN) donnent « des conseils de voyage spécifiques pour les personnes vaccinées et non vaccinées », indique le site web du CDC, tout en veillant à ce que les niveaux reflètent la situation mondiale actuelle et qu’ils soient alignés sur les conseils pour les voyages internationaux.

Non-vacciné ? Abstenez-vous !

Cela dit, bien qu’ayant révisé à la baisse leur mise en garde contre les croisières, les CDC recommandent aux personnes qui ne sont pas entièrement vaccinées de s’abstenir des croisières, y compris les croisières fluviales, dans le monde entier.

« Étant donné que le virus se propage plus facilement entre les personnes se trouvant à proximité les unes des autres à bord des navires, le risque de contracter le COVID-19 sur les bateaux de croisière est élevé », indiquent les CDC.

« Il est particulièrement important que les personnes qui ne sont pas entièrement vaccinées et qui présentent un risque accru de maladie grave évitent de voyager sur des navires de croisière, y compris les croisières fluviales. »

L'avertissement mentionne aussi que les croisiéristes qui ne sont pas entièrement vaccinés sont « plus susceptibles de contracter la COVID-19, qui se propage de personne à personne, et [que] des épidémies de COVID-19 ont été signalées sur des navires de croisière ».

En outre, les CDC recommandent aux croisiéristes de se faire tester un à trois jours avant leur voyage et trois à cinq jours après leur voyage.

« En plus du test, les passagers qui ne sont pas entièrement vaccinés doivent s'auto-isoler pendant sept jours après la croisière, même si leur test est négatif. S'ils ne se font pas tester, ils doivent rester en quarantaine pendant 10 jours après la croisière », spécifient les CDC.

Pour consulter les recommandations complètes du CDC pour les croisières, cliquer ici

Globalement, les CDC conseillent à tous les Américains qui voyagent de se faire vacciner contre le COVID-19.

Malgré l'assouplissement de certaines restrictions aux États-Unis, les CDC recommandent toujours le port d'un masque lorsque l'on se trouve dans un espace partagé, comme un avion ou un navire de croisières. Cela s'applique tant aux personnes vaccinées que non vaccinées.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur