Le nouveau défi de Nicolas Bilek (ex-Ponant): faire connaître Aurora Expeditions


Le nouveau défi de Nicolas Bilek (ex-Ponant): faire connaître Aurora Expeditions
En médaillon : Nicolas Bilek.

Au Québec, le nom de Nicolas Bilek a longtemps été associé à Ponant. Or, cette association ne tient plus depuis juillet 2021. C’est maintenant à Aurora Expedition qu’il faut associer son nom !

Nicolas Bilek indique avoir quitté Ponant en bons termes, après une fructueuse collaboration de 13 ans (entamée alors que la compagnie n’exploitait que trois navires).

La fin du chapitre Ponant a entraîné le début d’un nouveau chapitre professionnel pour M. Bilek : il a créé son propre cabinet de conseils et de stratégie commerciale spécialisé dans le tourisme : BLK Conseils.

C’est au travers de cette structure que Nicolas Bilek officie désormais comme représentant commercial d’Aurora Expeditions. L’entreprise australienne lui a confié la mise en marché de ses croisières d’expédition, ainsi que son développement marketing et commercial.


Nicolas Bilek.


LIRE PLUS – Un nouveau partenaire mondial pour Virtuoso : Aurora Expeditions  


Pleins feux sur Aurora !

Selon Nicolas Bilek, Aurora mérite amplement « un coup de projecteur ». Si la compagnie est encore peu connue au Québec, ce n’est pas parce qu’elle est nouvelle, dit-il. D’ailleurs, Aurora est bien connue en Australie où elle a vu le jour il y a plus de 30 ans.

Nicolas Bilek relate que le fondateur d’Aurora Expeditions est l’alpiniste australien Greg Mortimer, dont l’un des faits d’armes est d’avoir gravi l’Everest en 1984 – par la face nord, et sans apport d’oxygène supplémentaire !

Après cet exploit, l’alpiniste a commencé à organiser des voyages de groupe dans des endroits inusités. Le bouche-à-oreille a longtemps suffi à la promotion de ces expéditions nichées, qui ne nécessitaient pas de grandes manœuvres marketing.

La situation a toutefois changé quand Aurora a décidé de véritablement s’implanter dans le marché des croisières d’expéditions, se dotant d’un navire de 132 passagers. Baptisé du nom du fondateur, le Greg Mortimer a été livré à Aurora en septembre 2019. Un second navire, le Sylvia Earle, doit le rejoindre en novembre 2022.


En haut et en bas à gauche : le Greg Mortimer. En bas à droite : le Sylvia Earle. [Aurora Expeditions]


De véritables safaris polaires et tropicaux

On convient d’emblée qu’avec une flotte de deux navires de petite taille, Aurora Expedition vise un marché très ciblé – et non pas celui des grandes compagnies de croisières généralistes.

La compagnie n’en est pas moins déterminée à faire sa place dans son créneau ! Et pour ce faire, elle dispose de plusieurs atouts, affirme Nicolas Bilek.

« Aurora Expeditions ne propose que des croisières d’expédition, lesquelles sont de véritables safaris polaires et tropicaux, dit-il. Les navires sont neufs et ils ont été construits spécifiquement pour l’exploration. Leur coque Xbow leur confère une stabilité appréciable. »

Il souligne que les 132 passagers (au maximum) voyagent en compagnie d’un grand nombre de naturalistes et de guides présents à bord. « Probablement le plus important ratio du marché ! » dit-il.

Toutefois, la plus grande particularité d’Aurora, selon Nicolas Bilek, c’est le grand nombre d’activités encadrées proposées aux passagers : sorties en Zodiak, kayak de mer, plongée sous-marine, snorkeling, stand up paddle, randonnée, escalade, observation d’oiseaux, excursions photographiques...

« On peut faire plusieurs activités par jour », assure-t-il.

L’ambiance à bord

Quant à l’ambiance à bord, même si Aurora se classe dans le haut de gamme, même si son confort est impeccable (après tout, les navires sont neufs !) et même si la nourriture servie à bord est excellente, l’accent n’est pas mis sur le luxe ostentatoire.

« Ce n’est pas du tout guindé ou clinquant, confirme Nicolas Bilek. Au contraire, l’esprit à bord est très décontracté. Il est à l’image de la mentalité australienne – qui se rapproche d’ailleurs de la mentalité québécoise. L’ambiance est donc détendue, amicale, conviviale. L’atmosphère est propice aux échanges, aux discussions et au partage de connaissances. »

Il signale aussi que les engagements d’Aurora Expeditions en matière d’environnement sont au cœur du produit.


À bord du Greg Mortimer. [Aurora Expeditions]


Destinations

Au chapitre des destinations, Aurora Expedition est évidemment très active sur les destinations polaires, où elle offre plusieurs formules.

Pour ce qui est de l’Antarctique, Nicolas Bilek mentionne que les forfaits peuvent inclure deux nuits à terre avant la croisière (ils peuvent aussi parfois comprendre les vols). Par ailleurs, Aurora permet aussi à ceux qui souhaitent éviter le passage de Drake de voler (en hydravion) jusqu’à l’île du Roi-George.

Par-delà l’Antarctique et l’Arctique, Aurora peut aussi visiter l’Islande, l’Écosse, l’Angleterre, le Canada, l’Alaska, la Basse-Californie, le Costa Rica, le Panama, la Patagonie, les Açores…

Des passagers curieux et actifs

Les passagers d’Aurora sont des gens qui disposent d’assez de temps pour s’offrir une croisière de 10, 12 ou 15 jours.

Selon Nicolas Bilek, sans nécessairement être plus jeunes que les passagers des autres compagnies des croisières d’expédition, ce sont des gens curieux, dynamiques et assez en forme pour profiter des nombreuses activités qui leur sont proposées.

Il opine que les croisières d’Aurora peuvent bien convenir aux voyages familiaux multigénérationnels grâce, justement, à la large gamme d’activités proposée. Il mentionne que des formules intéressantes sont aussi prévues pour les voyageurs solos.

Des francophones dans l’équipe d’expédition

Jusqu’à maintenant, le gros des passagers d’Aurora provient de l’Australie, des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Mais le mandat de Nicolas Bilek consiste justement à développer les marchés francophones.

« Sur certains départs, on s’assurera d’avoir à bord des naturalistes et des conférenciers francophones », souligne-t-il.

De fait, Aurora a déjà présenté trois d’entre eux : l’historienne Cécile Manet, le chef d’expédition Christian Genillard et la naturaliste Annette Scheffer. Ils seront présents lors des prochains voyages en Arctique en 2022 et lors d’autres voyages en 2023 et 2024.

Pour en savoir plus sur Aurora Expedition, cliquer ici. Pour joindre Nicolas Bilek : nicolas@auroraexpeditions.eu


En bas : Cécile Manet, Christian Genillard et Annette Scheffer. [Aurora Expedition]







Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur