Le Norwegian Jewel a enfin pu débarquer ses passagers, dont 350 Canadiens, à Hawaï


Le Norwegian Jewel a enfin pu débarquer ses passagers, dont 350 Canadiens, à Hawaï
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

Le Norwegian Jewel de Norwegian Cruise Line, qui voguait depuis plusieurs jours à la recherche d'un port pour débarquer ses 2 000 passagers, dont près de 350 Canadiens, est arrivé dimanche dernier (le 22), à Honolulu.

Les passagers ont débarqué le lendemain (le 23) et ont pu embarquer sur des vols charters pour rentrer chez eux.

Bien qu'il n'y ait aucun cas confirmé ou suspecté de COVID-19 dans le navire, tous les passagers ont subi un examen médical amélioré avant le débarquement.

« Nous sommes très reconnaissants envers nos partenaires et amis hawaïens (...) pour leur aide dans l'élaboration d'un plan de débarquement coordonné qui garde les invités et Hawaï les résidents en sécurité », a déclaré Harry Sommer, président et chef de la direction de Norwegian Cruise Line. « L'esprit d'Aloha est bel et bien vivant. Nous naviguons sur les îles hawaïennes depuis plus de 15 ans, attirant chaque année plus de 100 000 voyageurs dans l'État. Nous avons hâte de revenir et de continuer à célébrer la culture, l'histoire et les habitants d'Hawaï. »

Le Norwegian Jewel était le dernier navire de la flotte Norwegian Cruise Line avec des passagers à bord. Tous les navires seront bientôt amarrés dans des ports du monde entier jusqu'à ce que la suspension temporaire de navigation soit levée.

Indicateur