Mardi,  29 septembre 2020  17:44

Le Meraviglia interdit d’accoster à Ocho Rios et Grand Cayman, mais « pas de COVID-19 à bord », assure MSC


Le Meraviglia interdit d’accoster à Ocho Rios et Grand Cayman, mais « pas de COVID-19 à bord », assure MSC

En raison de la crainte qu’un de ses membres d'équipage soit atteint du COVID-19, le MSC Meraviglia s’est vu interdire l’escale à Ocho Rios, en Jamaïque, et à Grand Cayman, aux îles Caïmans

LIRE PLUS - COVID-19 : Affaires mondiales Canada met à jour ses conseils sur l'Italie

« Nos passagers sont parfaitement en sécurité. Aucun membre de l’équipage n’est atteint du COVID-19 », assure toutefois Camille Lalime, BDM de MSC au Québec.

Selon Mme Lalime, les tests ont effectivement démontré qu’un membre du personnel était « grippé », mais les résultats concernant le nouveau coronavirus se sont tous avérés négatifs.

« Il n’y a aucune trace du coronavirus à bord du MSC Meraviglia ni à bord d’aucun de nos navires », insiste-t-elle.

Camille Lalime précise que MSC s’est plié à l’obligation des compagnies de croisière de signaler aux destinations les cas de maladie à bord. Selon elle, la Jamaïque et les îles Caïmans ont voulu démontrer qu’elles ne prenaient aucun risque, et ce, même si le membre d’équipage grippé n’en posait pas véritablement.

La BDM de MSC réitère que la sécurité des passagers et des membres d’équipage arrive en tête de liste des priorités de MSC.

LIRE PLUS : Coronavirus : MSC adopte des mesures de dépistage obligatoires

« Le membre d’équipage grippé a été isolé pour ne pas contaminer qui que ce soit, même s’il ne s’agit que d’une grippe. Il sera pris en charge à Miami, à la fin de la croisière dimanche. »

Camille Lalime.

Camille Lalime ignore combien de Canadiens et Québécois se trouvent actuellement à bord du Meraviglia. Elle précise que tous les passagers ont été avisés de la situation et qu’ils recevront une compensation de 200 $ pour les deux escales prévues à l’itinéraire n’ayant pu être visitées. Selon les dernières informations dont elle dispose, l’escale devant suivre Grand Cayman, Cozumel, n’a pas été annulée.

« La sécurité est la toute première priorité de MSC, insiste Camille Lalime. Jamais nous ne prendrions de risque à cet égard. Déjà, nous avons mis en place des mesures extrêmement rigoureuses pour mettre à l’abri de tout risque tous nos passagers et membres d’équipage. »

Indicateur