Dimanche,  3 juillet 2022  16:54

Le manque d'équipage oblige NCL à limiter l'occupation de ses navires à Hawaï


Le manque d'équipage oblige NCL à limiter l'occupation de ses navires à Hawaï
[NCL]
Pax Global Media

Le manque d'équipage oblige Norwegian Cruise Line (NCL) à limiter le nombre de places disponibles sur les croisières du Pride of America à Hawaï, rapportent diverses sources.

LIRE PLUS – NCL célèbre la remise en service complète de sa flotte de 17 navires

Cruise Industry News révèle ainsi qu’un avis récemment envoyé aux clients indiquait que la compagnie de croisière a dû annuler certaines réservations à venir en raison des « niveaux actuels de personnel ».

« Bien que notre grand retour en croisière soit un voyage passionnant, ce n’est pas un exploit facile. Malgré des défis inattendus, nous avons continué à nous concentrer sur l'offre d'expériences exceptionnelles à nos clients. Par conséquent, en raison des récents niveaux de personnel à bord du Pride of America, nous opérerons à une capacité d'accueil inférieure afin de nous assurer de pouvoir offrir une expérience de vacances de haut calibre », mentionne la lettre de la compagnie.

Remboursement et FCC

Norwegian ajoute que les passagers concernés recevront automatiquement un remboursement intégral sous la forme de paiement fournie au moment de la réservation.

Les passagers concernés recevront également un crédit pour une future croisière d'une valeur de 100 % du coût initial de la croisière et Norwegian couvrira les frais d'annulation ou de modification imposés par la compagnie aérienne jusqu'à concurrence de 500 $ par personne.

Battant pavillon américain, le Pride of America est exploité par un équipage entièrement américain. Le navire de 2100 passagers passe l'année à Hawaï, où il propose des croisières inter-îles de sept nuits au départ d'Honolulu. Le Pride of America a repris le service le 9 avril, après une interruption de deux ans due à la pandémie.

NCL n’est pas la seule compagnie touchée

Soulignons que Norwegian n'est pas la seule compagnie à faire face à des pénuries de personnel. En mai, Carnival a annoncé qu'il limitait les options de restauration à bord de l'ensemble de sa flotte en raison du « défi que représente l'obtention de visas pour les employés du secteur des croisières ».

 






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur