Samedi,  14 décembre 2019  10:54

Le 3e Surf & Turf de Transat (presque) comme si vous y étiez!


Le 3e Surf & Turf de Transat (presque) comme si vous y étiez!
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Vous ne faites pas partie des quelque 83 conseillers en voyages du Québec et de l’Ontario qui ont participé au 3e séminaire Terre et Mer de Transat à bord du MSC Seaside ? 

LIRE PLUS - EXCLUSIF : Le Surf & Turf de Transat vogue vers le succès !

Vous auriez aimé être avec eux pour entendre ce qu’avaient à dire les fournisseurs invités ? Spécialement pour vous, PAX résume le message de chacun d’entre eux en quelques mots. En commençant par les cinq fournisseurs maritimes.


Carnival Cruise Line (Justin French, Lynne St-Jean)

Justin French

Le Carnival Panorama s’en vient. Ce navire de classe Vista, presque jumeau du Vista et de l’Horizon, offrira à compter du 11 décembre des croisières de sept jours au départ de Long Beach avec escales à Cabos, Mazatlan et Puerto Vallarta.

LIRE PLUS : Découvrez le Panorama, nouveau navire de Carnival Cruises

Le Carnival Mardi Gras suivra en 2020. Ce navire très innovateur sera le premier en Amérique du Nord fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). Il aura pour port d’attache Port Canaveral, où CCL investit 163 M$ pour l’accueillir. Carnival fera de même à Miami pour y accueillir son navire suivant propulsé au GNL. On en ignore encore le nom que portera ce navire attendu en 2022.

Les représentants de Carnival ont fait valoir des traits distinctifs de la compagnie, comme l’excellence du rapport qualité-prix et l’importance du plaisir à bord des fun ships. Si le passager moyen est âgé de 46, 47 ans, la compagnie se flatte d’avoir de quoi offrir à une grande diversité de clientèles : familles, couples, aînés, groupes multigénérationnels, etc.


Costa Cruises (Silvio Alonso)

Silvio Alonso

Le Costa Smeralda s’en vient le mois prochain. Pouvant accueillir 5400 passagers, ce premier navire de classe Excellence (qui englobera quatre navires en tout) sera un des plus gros de la compagnie. Il croisera en Europe (Méditerranée occidentale) au départ de Savone et sera propulsé au GNL.

Le représentant de Costa Cruises présente sa compagnie membre de Carnival Corporation comme la bannière internationale de la famille. L’expérience européenne authentique et distinctive que propose Costa est souvent ce qui attire ses passagers, qui sont d’ailleurs en grande partie des Européens. Tout le produit à bord a un fort caractère européen, y compris bien sûr la cuisine (européenne et italienne).

LIRE PLUS - Costa : un nouveau navire pour 2020 et un nouveau site pour les agents... dès maintenant !

Offrant des croisières depuis 70 ans (1949), la plus importante entreprise du voyage en Italie se veut aussi la 4e ou 5e compagnie de croisière au monde. Costa a été reconnue pendant 18 années consécutives par le magazine Porthole pour offrir les meilleurs itinéraires méditerranéens. Les croisières de sept jours disponibles auprès de Transat partent de Rome, Barcelone, Marseille ou Venise.


MSC Cruises (Camille Lalime, Krystal Langenberg)

Camille Lalime

Alors que le MSC Grandiosa est à l'aube sa carrière, l’île privée MSC Ocean Cay n'est toujours pas accessible... mais devrait l'être très rapidement. Postée dans les Bahamas à quelque 69 milles de Miami, l’île devrait en effet commencer à recevoir des passagers de MSC au cours des prochaines semaines. La totalité de ses installations ne seront toutefois accessibles qu’en février 2020. Notons que les passagers auront accès à l’île via un quai (et non pas en empruntant un tender)

LIRE PLUS : MSC Cruises publie de nouvelles photos d'Ocean Cay

Avec ses sept plages, Ocean Cay se voudra un prolongement terrestre de la vie à bord des navires, avec restaurants compris et restaurants à la carte (payants), avec même une section exclusive pour les passagers du MSC Yacht Club. MSC est très fière de la façon dont ce territoire auparavant industriel a été nettoyé et réaménagé avec un extrême souci de valoriser l’environnement naturel. Le nom complet de l’endroit est d’ailleurs Ocean Cay MSC Marine Reserve.

Les représentantes de MSC ont fait valoir la compagnie comme une entreprise privée familiale. Cela explique que MSC accorde une grande importance aux familles à bord, accueillants les enfants de tous âges (de 0 à 17 ans). MSC tient même compte des commentaires de ces derniers lorsqu’elle aménage de nouvelles installations comme les kids clubs ou les parcs aquatiques.


Norwegian Cruise Line (Sabrina Greca)

Sabrina Greca

Le plus récent navire de Norwegian est le Norwegian Encore, de classe Breakaway Plus (tout comme les Escaspe, Joy et Bliss qui l’ont précédé). C’est depuis Miami que l’Encore sillonnera les Caraïbes.

LIRE PLUS : Découvrez le Norwegian Encore, nouveau navire de NCL

La représentante de NCL a fait l'éloge du freestyle cruising, qui est au cœur du modèle d’affaires de la compagnie. Considérant que les véritables concurrents de NCL ne sont pas les autres compagnies de croisières, mais les hôtels tout inclus, elle a souligné que les clients des resorts dans le sud sont naturellement freestyle, étant habitués à manger à l’heure qui leur convient, à s’habiller comme ils veulent, etc. Dans cette optique, NCL se veut donc comme une option de rechange particulièrement séduisante.

Pour illustrer la polyvalence de NCL, la représentante a raconté une croisière à bord du Joy le long de la Riviera mexicaine telle que vécue au quotidien par des croisiéristes provenant de trois segments de clientèle, soit les millénariaux, les familles et les baby-boomers. La démonstration avait pour but de convaincre que chaque clientèle a accès à une abondance d’options lui convenant spécifiquement chez NCL.


Princess Cruises (Émilie Giguère, Mary Irene Jencen)

Mary Irene Jencen et Émilie Giguère

Avec l’arrivée du Enchanted Princess en 2020 et en tenant compte de l’arrivée toute récente du Sky Princess (4e de la classe Royal), la flotte de Princess Cruises comptera sous peu 19 princesses.

Les représentantes de Princess ont fait valoir la compagnie comme celle que devraient privilégier les clients souhaitant une véritable immersion dans les destinations visitées. C’est en effet dans cette optique que Princess Cruises permet à ses passagers de profiter des partenariats qu’elle a établis avec Discovery Channel, avec Animal Planet, dans le cadre de programmes comme Discovery at Sea ou même le programme Bon Appétit (pour les amateurs de gastronomie).

LIRE PLUS - PHOTOS : Princess dévoile les détails sur son prochain navire

La compagnie se flatte de séduire naturellement le segment des first time cruisers (ce que confirmeraient d’ailleurs des sondages). Elle se veut également prisée par les clientèles plus jeunes, notamment celle de millénariaux (qui se montreraient particulièrement séduits par les plus récents navires).

La technologie du Ocean Medaillon plaît pour sa part à l’ensemble des clientèles de Princess. Elle permet d’offrir sur de grands navires un service aussi personnalisé qu’il peut l’être sur des navires plus intimes.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Indicateur